Environnement

Variétés végétales mutées: Royal saisit l’ANSES

Variétés végétales mutées: Royal saisit l’ANSES

Alors que la Confédération paysanne demande un débat sur l’utilisation de colzas mutés, la ministre de l’Ecologie saisit l’Agence Nationale de Sécurité Environnementale

Les semences de colza sont de plus en plus utilisées, en France, en Bourgogne et dans le sud-ouest. Elles ne seraient pas utilisées en Rhône-Alpes, où cependant des tournesols mutés sont semés depuis plusieurs années. Environ 40 % des surfaces ensemencées en tournesol seraient semées en variétés mutées, mais aucun registre ne permet de suivre précisément ces cultures pour en évaluer l’impact.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI