Mobilité

Villeurbanne interdit le stationnement des trottinettes

Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne, a décidé d’interdire le stationnement des trottinettes électriques en libre-service sans attache, sur les trottoirs de la commune.

« Le remisage « sauvage » des trottinettes gêne gravement la circulation des piétons, alors que nous voulons, au contraire, améliorer la qualité et la sécurité des déplacements à pied, partout dans la ville. » explique Béatrice Vessiller. © Sebleouf (CC BY-SA 4.0)

Béatrice Vessiller, candidate à la mairie de Villeurbanne et Bruno Bernard, candidat des écologistes à la présidence de la Métropole soutiennent la décision du maire. « Le remisage « sauvage » des trottinettes gêne gravement la circulation des piétons, alors que nous voulons, au contraire, améliorer la qualité et la sécurité des déplacements à pied, partout dans la ville. » explique Béatrice Vessiller.

Dans les mois qui viennent, les écologistes souhaitent que les trottinettes électriques puissent être implantées dans de bonnes conditions. Ces véhicules sont un nouveau mode de déplacement intéressant dans une politique globale de mobilité durable et d’intermodalité. Les élus EELV vont demander une réflexion globale sur les trottinettes et en particulier sur leur vitesse maximale pour améliorer la sécurité des usagers et des piétons. « Pour cela, la Métropole doit rechercher des opérateurs qui s’engagent à la fois sur une gestion responsable de leurs véhicules, respectueuse des autres usagers mais également de leurs salariés qui ne doivent pas être des tâcherons exploités des nouvelles mobilités. Nous demanderons également à ces opérateurs de s’acquitter d’une redevance du domaine public » ajoute Bruno Bernard.

VOIR AUSSI