Al Gore : six logiciels à changer pour un avenir soutenable


Après la campagne mondiale de son film " Une vérité qui dérange" sur le réchauffement climatique, AL GORE présente dans " Le Futur" les six enjeux qui s'imposent à l'espèce humaine.

Al Gore: il faut démocratiser internet et aider le journalisme à retrouver sa place ( photo DR)

Il y a moins de dix ans, AL  GORE , ancien vice-président des Etats-Unis d’Amérique  lançait l’alerte sur le réchauffement planétaire. De la seule menace climatique, l’ancien numéro deux élargit ses mises en garde, à six enjeux que l’humanité doit relever pour vivre d’une manière satisfaisante.

 » Le Futur » n’est d’abord pas le travail d’un homme seul. C’est le fruit d’un travail d’équipe pendant plusieurs années, une synthèse réalisée avec l’appui de spécialistes. C’est un énorme travail documenté et deux cents pages de notes précises qui donnent du poids à l’argumentation.

AL GORE voit six défis se dresser sur la route de notre espèce.  La globalisation d’abord sous la pression d’un marché mondial EARTH INC. qui fait désormais la loi. La mondialisation de tous les segments du fonctionnement des sociétés humaines. La mondialisation touche les flux financiers, la circulation de l’information, avec l’internet, l’irruption des big data, le péril qui pèse sur les données personnelles.

Les Etats  sont moins puissants. La Russie n’es  plus l’URSS, la Chine est la première économe du monde, les Etats-Unis demeurent la première puissance militaire sur un globe dont  le centre de gravité a basculé de l’Atlantique au Pacifique.

Or ce Monde manque de pilote raisonnable pour maitriser les émissions de gaz à effets de serre, les excès de l’Internet, les risques des biotechnologies. Le Monde manque de gouvernement pour régler des problèmes commerciaux, les menaces climatiques et assurer la sécurité.

Décarboner l’économie

Plusieurs priorités s’imposent. Il faut d’abord décarbonner l’économie, réduire les émissions de CO2. Il  faut nous déconnecter de la seule mesure du PNB  , reconnaitre l’importance du secteur public trop souvent dénigré, créer des biens publics plus nombreux . Dans le domaine de  la santé, il faut maitriser la démographie. IL faut maitriser l’urbanisation,  construire des bâtiments basse consommation,  poser des barrières contre les altérations du génome humaine, mettre en place des contrôles sur l’utilisation des biotechnologies par des entreprises privées.  Il faut aussi  des barrières de protection par rapport aux nanomatériaux, à la biologie synthétique, aux drones de surveillance.

Arrêter la production d’armes

GORE demande l’arrêt immédiat de la production d’armes, mortelles, des antibiotiques dans l’élevage du bétail,  des forages pétroliers  dans l’Océan arctique.

Les leviers?  Une réforme du capitalisme dans le sens de plus de responsabilité et la fin de  la domination  de la finance.

«  La démocratie et le capitalisme ont été piratés comme on pirate un ordinateur. Les résultats sont tangibles et parfaitement clairs : contrôle des processus de décision politique par les élites, inégalités toujours croissantes en matière de revenus et concentration accrue des richesses, paralysie de toute volonté de réforme. L’opinion publique qui  voudrait exprimer  son dégoût, plutôt que de prendre les armes face au cynisme ambiant, en est découragée par la télévision, média dominant, qui sert principalement à faire la promotion des produits de consommation et à divertir le public sans proposer de dialogue réellement interactif ni de processus de décisions en commune.« 

Les Etats-Unis responsables

«  Les Américains sauront-ils  refaire fonctionner sainement leur système politique et économique pour que celui-ci puisse à nouveau assurer un leader ship visionnaire à la communauté des  nations ? Cela pourrait constituer une alternative  au leadership qui émergera eu Cerveau mondial, mais reste pur le moment très incertain et prendra probablement beaucoup de temps, temps dont  nous ne disposons pas…. La meilleure chance pour nous de donner forme à un futur positif et d’éviter la grande catastrophe c’est encore que les Etats Unis sachent rétablir le leadership transcendant qui a été le leur.« 

Pour GORE, la solution est claire, nous devons tous nous mobiliser.  » Ce que nous devons faire – pour filer la métaphore,- est  désespérément simple : prendre la barre ! » «  Nous devons réparer les défauts et les dérives du capitalisme et de la gouvernance. Cela signifie contrôler le cancer de la corruption politique, briser le carcan des intérêts particuliers et restaurer des processus décisionnels plus sains par une démocratie vraiment représentative ».

Communiquer les uns avec les autres

Pour que le débat soit constructif, il faut créer des forums publics protégés de la mainmise des élites et des intérêts particuliers qui, par définition, ne sont pas en phase avec l’intérêt général .  » Il est … … fondamental d’accélérer la transition démocratique d’ internet… le virage radical du dernier tiers du 20 ème siècle, qui nous a fait passer de l’écrit à la télévision comme média dominant, a étouffé le discours démocratique et a renforcé  ceux qui étaient du côté de richesse  et du pouvoir. Cette bascule a éclipsé le rôle de la raison, fait baisser l’importance de la recherche collective de meilleures réponses disponibles, mis la finance en avant…. »

Démocratiser Internet

GORE met en avant l’importance de l’information.   » La télévision , média de la pensée unique, dominée par la publicité, contrôlée par les grandes entreprises a petit à  petit  tari le ruisseau des idées libres, nécessaires à une  véritable pensée personnelle… la frontière de plus en plus floue entre information et divertissements, l’influence plus forte que jamais des grands annonceurs publicitaires sur les programmes d’information, les déformations cyniques infligées aux informations par des agents politiques qui se prétendent  porteurs de sens, touts ces éléments ont mis à mal l’intégrité du quatrième pouvoir et son indépendant de jugement suffisante pour jouer réellement le rôle essentiel qui est le sien au cœur de la démocratie. »

Renforcer le journalisme

Internet peut renverser cette tendance à la dégradation de la démocratie et de rétablir une gouvernance de bon aloi.  » Même s‘il n’existe pas encore sur internet, de modèle économique suffisamment rentable pour  financer un journalisme  d’investigation de qualité, sa capacité à recevoir des images en haute définition va très rapidement le rendre fiable et rentable. Le recours à des partenariats public privés pour promouvoir un journalisme d’excellence sur la Toile devrait être vivement encouragé. »

michel.deprost@enviscope.com

Le Futur, AL GORE , six logiciels pour changer le monde, Editions La Martinière,  29,00 euros, 618 pages,





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Sommet franco-italien sous surveillance a Lyon

Le sommet franco-italien consacré principalement à la liaison ferroviaire transalpine s’est ouvert ce lundi matin à la Prefecture de la Région Rhone-Alpes, à Lyon. Francois Hollande s’est d’abord entretenu avec le Préfet de Région, puis avec des élus regionaux, avant d’accueillir le Premier ministre italien, Mario Monti, peu avant-midi. Les deux responsables d’exécutifs se sont […]


Le prix du gaz grimpe au sud de la France

Hausse des prix en Asie, baisse des livraisons algériennes et températures en baisse: le prix du gaz au sud de la France décolle.


Watt et Moi avec Grand Lyon Habitat et ERDF: les consommateurs veulent apprendre à économiser l’électricité

Lancé en mai 2012 par GRANDLYON HABITAT et ERDF auprès d’un millier de locataires du bailleur social lyonnais,  Watt & Moi est un site internet qui leur permet de suivre leur consommation et de se comparer à des locataires qui leur ressemblent.


En Isère, la certification  » Bois des Alpes  » fait école

Après l’inauguration de l’école de La-Rivière la semaine précédente, a été inaugurée dans le Trièves, ce vendredi 29 novembre la deuxième maison du Conseil général de l’Isère construite en bois certifié  » Bois des Alpes « . Deux ouvrages faisant partie des 20 bâtiments pilotes, dont le rôle est de promouvoir cette nouvelle certification.


Piles et accumulateurs : Screlec doit accroitre la collecte

Screlec, éco-organisme en charge de la collecte des piles et accumulateurs, doit faire passer la collecte et la valorisation de 35 à 45% pour être en ligne avec les objectifs européens.


La baisse des budgets d’Etat touche la recherche

La réduction du budget de l’Etat entraine des baisses de budgets pour les universités et organismes de recherche. Ce vendredi, des personnels de l’IRSTEA , recherche en environnement et agriculture, ont manifesté à Villeurbanne.


La Presse Régionale d’Information en Ligne interroge ses lecteurs

L’association de la Presse Régionale d’Information en Ligne, lance une enquête pour mieux connaitre ses lecteurs.


IRSTEA à Villeurbanne: des recherches sur l’écologie aquatique

Le centre IRTSEA de la Cité lyonnaise de l’Environnement et de l’Analyse,à Villeurbanne est spécialisé dans l’étude des perturbations chimiques et physiques des milieux aquatiques.


CLEA, Cité Lyonnaise de l’Environnement et de l’Analyse, 500 chercheurs pour un centre de niveau européen

CLEA, Cité Lyonnaise de l’Environnement et de l’Analyse, inaugurée ce vendredi par Geneviève Fioraso, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, est un entre de recherche de niveau européen dans les domaines de la gestion de l’eau et en sciences analytiques.


Pollutec : ECM Technologies obtient le prix du groupement à l’export

Avec trois autres éco-entreprises, la société grenobloise a été distinguée par les Trophées export des éco-entreprises, remis sur le salon Pollutec Horizons ce vendredi 6 décembre par l’Ademe, Bpifrance et Ubifrance.


AREVA a renforcé son implantation à Lyon

AREVA a renforcé son implantation à Lyon, notamment ses moyens  pour le futur réacteur ASTRID. Le groupe public emploie 1300 personnes dans le quartier de la Part-Dieu en lien avec les sites industriels de Bourgogne.


Le pôle de compétitivité Axelera veut devenir une usine à produits

Bruno Allenet, président d’Axelera, a fait dans le cadre du salon Pollutec le bilan de l’exercice écoulé et, après avoir revu la stratégie du pôle, lancé sa « feuille de route 3.0 » : passer du mode projets à l’usine à produits. C’était l’occasion pour plusieurs PME et porteurs de projets de se présenter.


Luminaires led : PISEO et LCIE Bureau Veritas proposent une certification

Face à une offre abondante, de qualité variable, PISEO et LCIE Bureau Veritas, proposent une certification de la performance des luminaires, en complément du volet sécurité.


La France reste en retard pour l’hydrogène

Sur Pollutec Horizons, l’Association Française de l’Hydrogène et de la Pile à Combustible a de nouveau souligné le retard français pour l’utilisation de ce vecteur propre. La Vallée de la Chimie serait adaptée pour accueillir une station de distribution d’hydrogène.


Stockage d’énergie: des pistes à long terme

Pour le stockage fixe d’énergie, il convient de mener encore des recherches, de lancer des programmes. Les Zones non raccordées Insulaires doivent servir de champ d’expérimentation.