Environnement

A Viriat, OVADE traite 60 000 tonnes de déchets ménagers par an

A Viriat, OVADE traite 60 000 tonnes de déchets ménagers par an

OVADE, le site industriel d’ORGANOM, Syndicat intercommunal Ain de traitement et de Valorisation des déchets ménagers, est pleinement en service depuis une année. Visite à l’occasion d’une journée organisée par RISPO, réseau des professionnels de la valorisation des résidus organiques.

OVADE constitue un exemple concret de démarche d’économie circulaire appliquée aux ordures ménagères. A l’entrée d’OVADE, les matériaux de deux gisements, les ordures ménagères et des déchets verts. A la sortie, toute une gamme de produits de la valorisation. Certes l’usine qui traite près de 60 000 tonnes de déchets ménagers chaque année, produit 28 500 tonnes  par an de matériaux refusés, non valorisables, stockés dans l’Installation de Stockage de Déchets non dangereux aménagée sur une partie des quelque 85 hectares du site.

Mais OVADE récupère plus de 3 350 tonnes de matériaux ferreux, et sépare 4120 tonnes de matières inertes. OVADE produit chaque année 11 000 MWh thermiques pour ses propres besoins, par exemple pour amorcer la méthanisation. Et le site produit 10 000 MWh d’électricité grâce à deux moteurs fonctionnant au biogaz issu du site, et également des casiers  exploités depuis le début des années quatre vingt. A partir du digestat et de déchets verts broyés, OVADE peut livrer chaque année,  22 000 tonnes de compost à la norme NFU 44-051, à des exploitations agricoles du département de l’Ain.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI