Science

Air Liquide et le CEA poursuivent leur collaboration en cryogénie

Air Liquide et le CEA poursuivent leur collaboration en cryogénie

Air Liquide et le CEA ont signé Le 4 septembre, un accord portant sur la création d’un laboratoire commun dédié à l’innovation technologique en cryogénie, domaine s’appliquant aussi bien au spatial, à la fusion ou à la conception d’accélérateurs de particules.

La création d’un laboratoire commun concrétise des décennies de collaborations entre les équipes des deux entités, que ce soit dans le domaine de la cryogénie, de l’innovation technologique, de la fusion ou de l’instrumentation spatiale.
S’inscrivant en complément de l’accord-cadre signé en 2014, ce partenariat prévoit une collaboration sur cinq ans portant sur des développements de technologies en cryogénie et cryo-magnétisme.
Les premiers axes de travail lancés concerneront  d’abord le développement de composants technologiques pour optimiser la performance des tubes à gaz pulsé – des petits réfrigérateurs produisant des températures dans la gamme 15-50 K (de -250°C à -223°C) pour les capteurs de télescopes terrestres ou spatiaux .
Le deuxième axe portera sur la conception de modèles numériques de simulation dynamique des grands réfrigérateurs utilisés dans les tokamaks (fonctionnant à 4 K, une température proche du « 0 absolu »), favorisant ainsi leur design et leur paramétrage avant installation. La troisième axe l’amélioration de la prise en compte des systèmes cryogéniques dès les étapes de conception des grands projets. Les instituts de la Direction de la recherche fondamentale du CEA concernés sont :

  • Inac : Institut nanoscience et cryogénie, basé à Grenoble.
  • IRFM : Institut de recherche sur la fusion par confinement magnétique, basé à Cadarache
  • Irfu : Institut de recherche sur les lois fondamentales de l’Univers, basé à Saclay

Le Commissariat à l’Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives (CEA) intervient dans quatre domaines : la défense et la sécurité, les énergies bas carbone (nucléaire et renouvelables), la recherche technologique pour l’industrie et la recherche fondamentale. Avec 16 000 chercheurs et collaborateurs, le CEA est un acteur majeur de la recherche en Europe. et exerce une présence croissante à l’international. Le CEA a été identifié en 2017 par Thomson-Reuters/Clarivate comme l’organisme de recherche public le plus innovant en Europe.

VOIR AUSSI