Actualités

Annecy 2018 et Center Parc: les centristes pour une “conception dynamique du développement durable”

L’assemblée plénière régionale a été principalement consacrée à deux dossiers majeurs en matière d’aménagement du territoire régional.


Concernant la candidature d’Annecy à l’accueil des XXVIe J.O. d’hiver, Eric FOURNIER, vice-président du groupe du Centre et maire de Chamonix, a défendu ainsi ce projet :
« Un tel projet requérait la mobilisation de tous et un vote unanime de notre assemblée. Nul projet n’est parfait et aucun ne peut être à l’abri de certaines réserves. Mais l’attitude de rejet unilatéral adoptée par le groupe des Verts relève d’un aveuglement coupable, à l’heure où le département de la Haute-Savoie, qui a subi une progression dramatique du chômage au cours des douze derniers mois (taux d’augmentation proche de 50%), a besoin des pistes prometteuses offertes par ce dossier, fondé sur une conception dynamique du développement durable ».


Concernant le dossier de construction d’un parc de loisirs « Center Parc » à Roybon (centre-Isère), le groupe du Centre, et notamment ses deux élues iséroises, Sylvie PELLAT-FINET et Andrée RABILLOUD, a apporté son entier soutien à ce projet de développement. Intervenant au nom du groupe, Sylvie PELLAT-FINET, élue grenobloise, a notamment prévenu : « Ne pas afficher un soutien à ce type d’initiative reviendrait à sanctuariser les territoires ruraux et à les priver de tout avenir ». Elle a ajouté que « rejeter ce projet ou le soutenir insuffisamment serait une faute grave », avant de déplorer que certains n’aient « pas su résister à la tentation du dogmatisme » alors que c’est la création de 600 emplois directs sur le site qui était concernée. Le vote de rejet exprimé par les Verts n’a fait que confirmer cette inquiétude”


Le titre et le chapeau sont de la rédaction d’Enviscope.com




VOIR AUSSI