Énergie

Pour l’ASN la sûreté nucléaire a été « assez satisfaisante » en 2008

Le collège de l’Autorité de Sûreté Nucléaire et son président André-Claude Lacoste ont présenté mercredi aux membres de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) et parlementaires, le rapport de l’ASN sur « l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2008 ». La presse était conviée qui s’est déroulée à l’Assemblée nationale.


Cette audition s’inscrit dans la démarche de l’ASN de rendre compte, notamment au Parlement, de l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France.


Pour la sûreté nucléaire, l’année 2008 a été assez satisfaisante, « mais une action forte a été nécessaire pour que les exploitants maintiennent la rigueur nécessaire ». S’agissant d’EDF, l’ASN considère que « le niveau de sûreté reste satisfaisant », mais « l’exploitant ne doit pas relâcher son effort en matière d’amélioration de la rigueur d’exploitation et de la propreté radiologique de ses centrales. »



L’ASN juge qu’AREVA « exploite ses installations de façon satisfaisante, mais estime que le groupe « doit veiller au niveau de la sûreté d’installations auxiliaires telles que SOCATRI et poursuivre ses efforts de rigueur dans la déclaration des événements” L’ASN estime également qu’AREVA doit intensifier son effort pour reconditionner les déchets anciens sur le site de La Hague. L’ASN porte aussi un regard assez positif sur l’exploitation des installations nucléaires du Commissariat à l’Energie Atomique. L’ASN considère aussi « de façon positive la façon dont l’ANDRA exploite ses centres de déchets et se prépare pour les rendez-vous prévus par la loi du 28 juin 2006 ». L’Autorité est attentive au bon déroulement de la démarche de recherche d’un site pour le stockage des déchets faible activité à vie longue.


Pour en savoir plus sur l’Autorité de Sûreté Nucléaire: www.asn.fr


VOIR AUSSI