Auvergne Rhône-Alpes : la Caisse des Dépôts accompagne les transitions des territoires

La Caisse des Dépôts et Consignations poursuit l’accompagnement des territoires dans leu transitions écologique, énergétique, démographique et en matière de mobilité.

En 2017, La Caisse Dépôts et Consignations, établissement financier public, a poursuivi en Auvergne Rhône-Alpes, l’accompagnement financier des collectivités, des opérateurs du logement social, des territoires, dans leurs transitions : transition énergétique, écologique, transition de la mobilité. La Caisse accompagne la transition démographique à la fois en soutenant la création de logements dans les zones en forte croissance, pour des publics particuliers ( personnes âgées, jeunes) tout en appliquant des normes énergétiques élevées.

Philippe Blanquefort, directeur régional, a présenté les résultats de l’établissement ce mercredi à Lyon. La Caisse a accordé en 2017 pour 2,052 milliards d’euros de prêts en Auvergne-Rhône-Alpes et investi aux côtés d’opérateurs locaux, 149 millions d’euros.

La  Caisse a ainsi accordé des prêts pour investissements à la Métropole de Lyon. Cette dernière a engagé un plan d’investissement de 90 millions pour la période 2018 – 2022 sur des réseaux d’eau et d’assainissement des 59 communes. ” L’agglomération lyonnaise va continuer à recevoir des nouveaux habitants les questions de l’eau et des déchets sont primordiales.” explique Philippe Blanquefort. La Caisse a accordé un prêt de 35 millions d’euros, à des conditions que le marché bancaire n’aurait pu accorder.

Actionnaire de SuperGrid Institute

La Caisse a également participé au développement de SuperGrid Institute à Villeurbanne, non pas sous forme de prêt, mais sous forme de participation à une augmentation de capital. L’objectif de SuperGrid Institute est de mener des recherches technologiques sur les futurs réseaux d’électricité, qui devront aborder et distribuer d’importantes quantités d’électricité renouvelable.  La plate-forme de recherche collaborative doit produire  des applications industrielles et commerciales dans le domaine des énergies décarbonées, qui génèrent des droits de propriété intellectuelle et des prestations. La société a levé 18,2 millions d’euros en 2017, dont 5,6 millions ont été souscrits par la CDC qui détient  31 % du capital de 47 millions d’euros de la société pour le compte de l’Etat.
Autre type d’intervention régionale, la Caisse des Dépôts a investi dans FORCITY, éditeur de solutions de simulations urbaines qui permettent d’optimiser une planification urbaine plus vertueuse  sur le plan environnemental. La CDC a participé à une levée de fonds aux côtés de CM-CIC Innovation, d’Omnes Capital et Axel Capital. Autre type de soutien financier enfin, la Caisse des Dépôts a financé en partenariat avec la Métropole de Lyon et ATMO Auvergne Rhône-Alpes, RChallenge, un concours qui vise à faire éclore des innovations utiles à l’amélioration de la qualité de l’air.

VOIR AUSSI