Environnement

Bernard Stiegler: le web doit évoluer de l’état de fait à l’état de droit

Bernard Stiegler: le web doit évoluer de l’état de fait à l’état de droit

Le numérique provoque un séisme social, il ébranle le socle de l’information et de la réflexion. Mais les données ne peuvent être simplement gérées par des algorithmes. La toile doit permettre à des communautés, à des producteurs d’information, les journalistes entre autres, de produire des contenus réfléchis collectivement.

C’est la position de Bernard Stiegler, philosophe,  intervenu lors du congrès mondial des bibliothèques à Lyon, sur l’avenir de la lecture, des bibliothèques, et du World Wide Web, dont les enjeux sont fondamentaux pour le développement des sociétés. ENVISCOPE.COM publie l’essentiel de son intervention.

Le titre et les intertitres sont de la rédaction d’Enviscope.com , quelques passages supprimés ont été signalés entre parenthèses.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI