Science

Les forêts secondaires d’Europe atout pour atténuer le réchauffement

Les forêts secondaires d’Europe atout pour atténuer le réchauffement

Les forêts secondaires qui poussent en Europe avec la déprise agricole et l'exode rural représentent, avec leur croissance et leur résilience, un atout pour stocker du carbone. C'est le résultat d'études menées par plusieurs équipes de chercheurs, parmi lesquels des chercheurs de l'Inrae.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI