Environnement

Biovallée candidate pour une labellisation UNESCO comme réserve de biosphère

Le gouvernement a annoncé son intention de créer une agence de la biodiversité. L’annonce est arrivée alors qu’un rapport de l’Inspection générale des Finances publiait un rapport sur le coût des agents ( et agences de l’Etat). Rhône-Alpes pourrait être candidate à l’accueil de l’Agence.

La Région est en tous les cas active dans le domaine de la biodiversité.

La Biovallée, dans la Drôme, est un des territoires en Rhône- Alps qui revendique une richesse de biodiversité qui pourrait justifier son classement dans le cadre du programme Man and Biosphère de l’UNESCO.

De même que l’UNESCO accorde son label à des sites archtecturaux et urbains, de même l’UNESCO a classé un certain nombre de sites naturels et de milieux remarquableq par leur biodiversité.

Le programme MAB ( Man in Biosphère)  comprend des réserves de biosphères qui remplissent plusieurs objectifs:

– sur ces sites, de nouvelles pratiques sont testées et développées en vue d’une meilleure gesiton des ressources naturelles et des activités humaines;

– ces sites permettent de mettre au point des méthodes pour mettre en oeuvre le développement durable;

– ces sites sont des sites d’apprentissage.

Le réseau des réserves de bisphères comprend actuellement 580 sites dans 114 pays. Onze sites se trouvent en France, en Métropole ou Outre Mer: Camargue, Cévennes, Commune de Fakarava, Vallée du Fango, Fontainebleau et Gâtinais, Archipel de Guadeloupe, Mer d’iroise, Lubéron-Lure, Mont ventoux, Vosges du Nord, Bassin de la Dordogne.

Une réunion s’est tenue le 5 septembre dans Biovallée pour entende les expériences du site de Fontainebleau. La candidature de Biovallée devrait être retenue et présentée par le Gouvernement français.

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI