Environnement

BioVision : l’innovation de rupture repose sur le décloisonnement total

BioVision : l’innovation de rupture repose sur le décloisonnement total

Les sciences de la vie promettent des progrès fantastiques en matière de santé. Les innovations de rupture coûtent cher, laboratoires et entreprises doivent donc conjuguer coopération et concurrence. C’est l’un des thèmes de BioVision, forum mondial des Sciences du Vivant qui s’achève à Lyon ce vendredi.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI