Environnement

BNP Paribas : des engagements dans l’environnement

BNP PARIBAS a signé récemment une convention avec le pôle de compétitivité AXELERA, qui réunit des entreprises et laboratoires autour d’innovation en matière de chimie et d’environnement. La signature montre l’engagement de l’établissement au côté de l’industrie, au moment où l’opinion pense que le secteur bancaire soutient  peu l’économie réelle.

En Rhône-Alpes, BNP Paribas est engagé dans le secteur industriel non seulement auprès de grandes entreprises mais aussi aux côtés d’entreprises de taille intermédiaire et de PME. «  Nous n’avons pas d’engagements sectoriels particuliers, explique Denis Laplane, Directeur  Réseau Rhône-Alpes-Bourgogne  Auvergne. Nous sommes intéressés par  la qualité d’un projet »

Au niveau national, BNP PARIBAS s ‘est engagé à soutenir 40 000 projets d’entreprises en une année, en  renforçant les critères d’engagement. «  Nous prenons en compte depuis quelques années, l’action des entreprises en matière de responsabilité sociale et environnementale.  » explique le Directeur régional.

Soutien à l’innovation

BNP PARIBAS a créé des « Maison des entreprises », à Lyon, Grenoble, Saint Etienne, Annecy. BNP Paribas intervient particulièrement dans le secteur de l’innovation. Une dizaine de Maisons de l’Innovation ont été créées. Le pôle créé à Grenoble intervient autour de l’incubateur GRAIN, Grenoble Alpes Innovation qui abrite des entreprises du secteur de l’énergie. Il intervient dans le développement de jeunes entreprises innovantes en complément d’autres acteurs financiers. A Lyon, le pôle innovation est ouvert aux entreprises du secteur chimie, environnement, mais aussi du secteur de biotechnologies.

Trois engagements dans l’environnement et pour le climat

Dans le secteur de l’environnement et du changement climatique, BNP Paris a pris trois enagements.

Il inclut les critères climatiques dans le choix des investissements auxquels il participe. ” Notre groupe, qui soutient des recherches sur le changement climatique, s’est engagé à ne plus financer de centrales au charbon. ” explique Denis Laplane. BNP Paribas a ainsi refusé de participer au financement d’une dizaine de centrales électriques au charbon.

Pour les particuliers la banque a mis en place un produit de financement adapté aux travaux d’économies d’énergie dans le logement: 330 000 projets ont été financés.

Le groupe a décidé de réduire sa propre empreinte environnementale, en réduisant les kilomètres parcourus par les salariés, en réduisant sa consommation de papier.

Enfin, BNP Paribas accompagne à raison de 3 millions en tout sur  trois ans, cing projets de recherche sur le changement climatique.

michel.deprost@enviscope.com

« 

VOIR AUSSI