Environnement

Budget 2014 de Rhône-Alpes : le Front national regrette le poids des dépenses de fonctionnement

Le débat sur le budget primitif 2014 de la Région Rhône-Alpes a été l’occasion pour le Front national d’exprimer ses regrets quant à la part importante du fonctionnement dans ce budget.

L’Assemblée plénière de la Région Rhône-Alpes des 18, 19 et 20 décembre a été l’occasion pour les différents groupes de l’assemblée d’exprimer leur point de vue sur le budget primitif 2014. Le Front national approuve la baisse de 0,8% du budget total pour l’exercice 2014. En revanche, Charles Perrot, membre du groupe Front national à la région déplore que « la part liée aux investissements passe de 794 à 728 millions d’euros ».

Par ailleurs, le groupe regrette la part trop importante du budget de fonctionnement. En effet, pour l’exercice 2014, « ce budget augmente de 46 millions d’euros, et absorbe 70% du budget total », estime Charles Perrot. Il ajoute que « la Région Rhône-Alpes est la 18ème des 22 régions métropolitaines lorsque l’on regarde la part de fonctionnement par rapport aux dépenses totales, et n’est pas mieux classée en matière d’investissements par habitant et de créations d’emplois ». Enfin, le groupe estime que la région doit recentrer ses priorités sur ses compétences centrales et obligatoires.

jean-baptiste.jacquet@enviscope.com

VOIR AUSSI