Énergie

Bugey 3 de nouveau connectée au réseau

L’unité de production n°3 arrêtée en juin dernier, vient de terminer sa troisième visite décennale (VD). Les installations ont été contrôlées de manière exhaustive, au regard du référentiel de sûreté le plus récent explique EDF . L’unité n°3 a été raccordée au réseau électrique le mardi 12 novembre à 2h du matin.
Pendant près de cinq mois, l’ unité a fait l’objet d’un check‐up complet. D’importants chantiers ont été réalisés. De gros composants, parfois de plusieurs tonnes (réchauffeurs, turbines, pompes, transformateurs…), ont été ouverts, contrôlés, radiographiés voire remplacés en fonction d’un programme de maintenance préétabli : plus de 30 000 heures ont ainsi été consacrées à des contrôles (par radiographie ou ultrasons).
La visite décennale est obligatoire pour pouvoir obtenir l’autorisation d’exploiter le réacteur pendant les 10 années à venir. L’unité n°3 aux standards de sûreté les plus récents Cet arrêt a permis de mettre l’unité aux standards de sûreté les plus récents, sur la base du retour d’expérience réalisé en France et à l’international. Des modifications ont été réalisées sur l’installation, comme le remplacement de matériels et l’intégration de nouveaux systèmes de sécurité, tant dans les domaines mécaniques, électriques que de génie civil. 70 % de ces modifications ont pour objectif d’augmenter encore le niveau de sûreté, en renforçant notamment la résistance de l’installation au risque sismique, et 30 % visent à améliorer les performances de l’installation. Plus de 37 millions d’euros ont été consacrés au maintien de la performance et d’un haut niveau de sûreté, dont près d’un tiers injecté dans l’économie locale.

La visite décennale a consisté a réaliser positivement trois tests:
Le contrôle d’étanchéité et de résistance du circuit primaire : pour réaliser ce contrôle, les
circuits ont été soumis à une pression de 207 bars pour une pression en fonctionnement de 155 bars.
L’inspection de la cuve du réacteur : l’ensemble des soudures et du revêtement de la cuve du réacteur, qui contient les assemblagescombustible, a été contrôlé. Les rapports d’expertises de cette inspection font partie deséléments qui permettront à l’Autorité de Sûreté Nucléaire de se prononcer sur la poursuite del’activité du réacteur les dix années à venir.
Le contrôle d’étanchéité et de résistance de la paroi de l’enceinte du bâtiment réacteur : le bâtiment réacteur a été gonflé à 4 fois la pression

La fin de la visite décennale de l’unité n°3 met un terme à la campagne des troisièmes visites décennales de la centrale du Bugey, débutée en février 2010. Les 4 unités ont été soumises à un examen complet permettant d’intégrer les standards de sûreté les plus récents, d’améliorer la tenue des installations au séisme et d’assurer le bon fonctionnement des principaux matériels. Bugey a reçu, de l’Autorité de Sûreté Nucléaire, un avis favorable pour exploiter ses unités de production 2 et 4 pour les 10 années à venir. Le dossier de l’unité n° 5 est en cours d’instruction par l’ASN.

VOIR AUSSI