Énergie

Bugey: écart de niveau 1 avant le redémarrage du réacteur 2

Le 9 octobre à 20h41, les opérations de remplissage d’un circuit situé dans le bâtiment réacteur numéro 2 de la centrale de Bugey ont dû être suspendues à la suite du dysfonctionnement d’une des vannes d’évent. Lors de cette remise en eau, des vannes sont ouvertes pour permettre à l’air de sortir des tuyauteries. Les équipes de maintenance ont remplacé la vanne défectueuse. Sans conséquence sur la sûreté et le fonctionnement des installations le défaut a provoqué une montée momentanée de la pression à 6,4 bars. Le circuit est dimensionné pour résister à une pression de 40 bars, mais les règles d’exploitation imposent de ne pas dépasser 5 bars de pression lors de ces opérations d’éventage.

Pour cette raison, l’écart a été déclaré le 13 octobre à l’Autorité de Sûreté, au niveau 1 de l’échelle INES qui compte sept échelons. L’unité de production n°2 est à l’arrêt depuis le 27 février 2010 pour la troisième visite décennale et le remplacement des générateurs de vapeur. Les opérations préalables au redémarrage comprennent notamment la remise en eau de circuits vidangés pendant l’arrêt.

 

VOIR AUSSI