Énergie

Rencontres sur le captage et le stockage du CO2 à l’Institut Français du Pétrole

La diminution des émissions de gaz à effet de serre et en particulier de CO2 est aujourd’hui sans conteste un enjeu mondial majeur. Le captage et stockage du CO2 pourraient représenter 20 % des réductions de l’ensemble des gaz à effet de serre. Un certain nombre d’initiatives sont déjà en cours dans le but de promouvoir son déploiement à grande échelle. Des usines pilotes fonctionnent dans le monde entier, et plusieurs pays et fédérations mettent d’ores et déjà en place des directives et des règlementations pour encadrer le développement de ces technologies émergentes.


Les premières centrales thermiques à charbon équipées du système de captage et stockage de CO2 devraient être opérationnelles dès 2015.D’autres secteurs, tels que la sidérurgie, étudient ces technologies. La maîtrise du CO2 étant l’un de ses axes stratégiques de recherche, l’IFP accueillera les 25 et 26 mai les XIIe Journées Cathala-Letort co-organisées par la SFGP (Société Française de Génie des Procédés).


Ces journées scientifiques internationales seront l’occasion de faire le point sur les dernières avancées des technologies et procédés industriels disponibles dans le domaine du captage et du stockage du CO2. Un membre de la Commission Européenne présentera également la politique décidée par l’Union Européenne pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dont le captage et stockage du CO2 sera un élément essentiel. Il présentera en avant première l’appel d’offre EERP (European Energy Programme for Recovery) ouvert le 18 mai qui permettra de financer en partie les premières futures installations industrielles équipées avec captage et stockage du CO2.



VOIR AUSSI