Énergie

CEA et Symbio FCell : une nouvelle génération de piles à combustible à hydrogène

Les plaques bipolaires ont pour fonction la circulation des gaz, de l’eau et du collectage du courant au sein des piles à hydrogène. Le design de ces plaques a toujours représenté un élément critique de la performance de la pile, mais aussi du système.

Couplé à une optimisation des matériaux pour électrodes, l’innovation mise au point par CEA Liten et Symbiofcell permet une compacité doublée à performance égale tout en réduisant le nombre de composants d’une pile. L’assemblage est aussi facilité, ce qui permet d’atteindre une réduction de coûts supérieure à 50% en production de série.

Le programme de la nouvelle génération de plaque bipolaire a  démarré en 2010. Il a atteint l’ensemble de ses objectifs grâce à l’expertise de plus de 15 ans en recherche et développement du CEA-Liten dans ces technologies de piles à combustible échangeuses de protons (PEMFC). L’innovation actuelle permet une augmentation des performances intrinsèques, une  réduction de près de moitié du volume des systèmes complets de piles à combustible,  une réduction des quantités de métaux rares utilisés et simplification de l’assemblage pour une production industrielle de série. La nouvelle génération offre une performance de 2,9 kW par litre, et se place au niveau des meilleures technologies disponibles dans le domaine.

Les améliorations rendent possible le développement à l’échelle industrielle de piles à hydrogène plus performantes intégrables dans tous les types de véhicules, à des coûts compétitifs avec les véhicules diesels actuellement sur le marché.


VOIR AUSSI