Actualités

Centrales nucléaires de Rhône-Alpes : un niveau de sûreté satisfaisant pour l’ASN

L’Autorité de sureté Nucléaire estime que le niveau de sureté des centrales nucléaires implantées le long du Rhône  est satisfaisant, même si des améliorations doivent  être parfois apportées au niveau de la maintenance ou de l’organisation.

La centrale nucléaire de Bugey, pour les opposants au nucléaire, présent le défaut d’être la plus ancienne après al fermeture de la centrale de Fessenheim. Mais pour Nour Khater,  cheffe de  de la Délégation de Lyon de l’Autorité de Sureté, il faut rappeler que les centrales nucléaires, notamment grâce aux visites décennales sont  régulièrement remises au niveau des exigences les plus récentes en matière de sureté.

La sureté prend en compte le fonctionnement de l’installation en elle-même, sans prendre en considération des évènements extérieurs. La prise en compte d’évènements extérieurs, comme des agressions d’origine humaines, terrorisme, relèvent de ce qu’on appelle la sécurité, qui supposer des mesures de protection particulières.

Centrale nucléaire de Bugey

Le site de la Centrale nucléaire du Bugey comprend plusieurs installations: des réacteurs 2, 3, 4 et 5 en fonctionnement, le réacteur 1, de la filière graphite gaz en cours de démantèlement,  l’Installation d’Entreposage de déchets (ICEDA qui reçoit des compostant d’installation, irradiés avant leur stockage définitif.

Pour les unités de production électrique de Bugey, l’ASN s’est intéressée aux  modifications prévues pour le renforcement de la sûreté au cours des quatrièmes visites décennales des  réacteurs 4 et 5. Elle a relevé des fragilités liées à la planification et à la préparation des activités de  maintenance et à la mise à jour du référentiel documentaire. En revanche, la gestion des écarts de  conformité s’est améliorée. L’ASN attend une consolidation de la maîtrise des arrêts en 2022 avec  un volume d’activités moins important qu’en 2021. En matière de sûreté nucléaire, l’ASN considère que les performances de la centrale rejoignent  dans l’ensemble l’appréciation générale portée sur les centrales nucléaires d’EDF mais restent contrastées.
Sur le plan de la maintenance L’ASN considère que les performances de la centrale du Bugey en matière de sûreté nucléaire,  de radioprotection et de protection de l’environnement rejoignent l’appréciation générale des  performances portée sur les centrales nucléaires d’EDF.

Centrale nucléaire de Saint-Alban

Les performances de la centrale de Saint-Alban ( Isère ) en matière de sûreté nucléaire et de radioprotection ” se distinguent favorablement par rapport à l’appréciation générale des performances portée sur les centrales nucléaires d’EDF” . Les performances en matière de protection de l’environnement rejoignent l’appréciation générale portée sur le parc. En matière de radioprotection des travailleurs, les résultats opérationnels ont été satisfaisants,  mais un renforcement de la culture de radioprotection lors de la préparation des chantiers est attendu.

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse

Les performances de la centrale  de Cruas-Meysse en matière de sûreté nucléaire rejoignent l’appréciation générale portée sur les centrales nucléaires d’EDF mais les performances en matière d’environnement et de radioprotection sont légèrement en
retrait. Pour la sûreté nucléaire, le positionnement est satisfaisant  et  les performances en matière de gestion du risque d’incendie sont en progrès. Un événement de contamination d’un travailleur a  cependant été classé au niveau 2 de l’échelle INES en 2021, en raison du dépassement estimé de la limite de dose réglementaire à la peau.

Centrale nucléaire du Tricastin

Les performances globales de la centrale du Tricastin en matière de sûreté nucléaire, de radioprotection et de protection de l’environnement rejoignent en 2021 l’appréciation générale des performances que l’ASN porte sur les centrales nucléaires d’EDF. En matière de sûreté nucléaire, les performances sont en progrès depuis 2019.
La maîtrise des arrêts pour maintenance programmée et renouvellement partiel du combustible est rigoureuse, notamment la planification et la préparation des activités de maintenance. Les modifications prévues pour le renforcement de la sûreté au cours de la quatrième visite décennale du réacteur 2 ont été intégrées de façon satisfaisante.

VOIR AUSSI