Région Sud

Chasse : l’OFB multiplie les contrôles

Alors que la chasse à la glu a été interdite pour la saison 2020/2021, une vaste opération de contrôle a mobilisé les équipes de l’Office français de la biodiversité (OFB) en région Sud fin octobre. Des braconniers ont aussi été interpelés en flagrant délit pendant le confinement sur le plateau des Glières en Haute-Savoie.

Le matériel saisi lors de l’interpellation sur le Plateau des Glières. © Benoit Guyonnaud / OFB

Alors que le ministère de la Transition écologique n’a pas renouvelé l’autorisation de chasse à la glu pour la saison 2020-2021, une opération de contrôle orchestrée par la direction interrégionale Paca-Corse de l’OFB  s’est déroulée du samedi 24 octobre au dimanche 1er novembre 2020 dans les Bouches-du-Rhône, le Var et le Vaucluse, 3 des 5 départements concernés par la chasse à la glu, qui concentrent 90 % des glueurs (personnes pratiquants la chasse à la glu).

Opération “Sécotine”

Vingt inspecteurs de l’Environnement issus des services départementaux et de la direction interrégionale Paca-Corse de l’OFB ont été mobilisés pour les besoins de l’opération, dont le npom de code était “Secotine”. Ils ont reçu le renfort de 15 agents des brigades mobiles d’intervention (BMI) venus de toute la France. L’opération a permis de contrôler 380 postes à glu et 175 chasseurs.

Sur l’ensemble des postes visités, seul un chasseur ne respectait pas l’interdiction de la chasse à la glu, mais les inspecteurs de l’environnement ont également relevé d’autres infractions au Code de l’environnement : capture d’espèces protégées, sécurité à la chasse, circulation véhicule terrestre à moteur dans les espaces naturels.

Outre l’infraction à la glu, 34 autres infractions (13 délits et 21 contraventions) ont été relevées pour des motifs divers : destruction d’espèces protégées, modes et moyens de chasse prohibés, manquement à la sécurité, ou encore circulation sur piste interdite. Plusieurs saisies (fusils, munitions, dispositifs prohibés, gibiers, espèces protégées) ont été effectuées.

Flagrant délit

Dans la nuit du 8 novembre 2020, en pleine période de confinement, le service départemental de Haute-Savoie a pour sa part interpelé deux individus en flagrant délit de braconnage sur le plateau des Glières.

Le plateau des Glières est une grande zone de moyenne montagne, relativement isolée, où se trouvent que quelques chalets d’habitations. Il se caractérise également par un abondant réseau de routes et pistes forestières ainsi qu’une bonne densité de gibier (cerfs et sangliers, ongulés de montagnes et petit gibier notamment des lièvres). Le service est dans ce contexte régulièrement sollicité pour des actes de braconnage sur ce secteur qui est aussi une zone de présence de loups.

Les deux individus ont été interpellés en flagrant délit par les inspecteurs de l’Environnement de l’OFB alors qu’ils étaient à bord d’un véhicule. Après avoir forcé un premier contrôle, les délinquants ont été stoppés quelques kilomètres plus loin par une seconde équipe.

Équipés d’une carabine avec lunette de visée et modérateur de son, chargée au moment du contrôle, ils éclairaient les pâturages à l’aide d’un projecteur à la recherche de « cibles ». Leur matériel a été entièrement saisi.

Outre le non-respect des règles de confinement, les délinquants encourent des peines de prison ainsi que de fortes amendes pour les délits de chasse de nuit en réunion et celui d’obstacle aux fonctions du fait d’avoir pris la fuite. L’affaire est en cours d’instruction auprès du tribunal judiciaire d’Annecy.

VOIR AUSSI