Environnement

La Haute Vallée de l’Azergues associe chasse et activités nature

L’association de chasse communale de Poule-les-Echarmeaux et l’Office du tourisme de la Haute vallée d’Azergues( Rhône) et la Fédération des Chasseurs du Rhône proposent une formule de tourisme dans les milieux du Haut Beaujolais, qui associe chasse mais aussi d’autres activités nature. Le Haut Beaujolais et la Haute Vallée de l’Azergues sont des secteurs relativement proches de Lyon, assez méconnus.


Les organisateurs proposent la pratique de la chasse en équipe au chien courant du chevreuil ou du sanglier. Le territoire de l’association de chasse communale de Poule-les-Echarmeaux s’étend sur 2000 ha environ avec un prélèvement annuel de 50 chevreuils et environ 20 à 30 sangliers. Le gibier reste, sauf exception, la propriété de l’association communale de chasse. Un maximum de trois chasseurs sera accueilli sur le territoire par journée. Les organisateurs insistent évidemment sur la prise en compte de la sécurité et contrôleront au préalable le permis de chasser validé pour le département du Rhône et l’assurance responsabilité civile.


Les personnes qui accompagneront pourront pratiquer des activités nature : randonnée pédestre, VTT, équestre, cyclo, cueillette des champignons. L’initiative permet aussi de valoriser les productions fermières locales, de mettre en avant le patrimoine local, de visites des villages, musée Jean Claude COLIN. Les organisateurs proposent ces activités les week-end (samedi et dimanche), et le mercredi, depuis le début de novembre jusqu’au 20 décembre 2009.


Cette offre permet à la dizaine d’hébergeurs de la commune de Poule-lès-Echarmeaux de compléter la saison après le rush de l’été “explique Françoise Revellin, directrice de l’Office de Tourisme de la Haute Vallée de l’Azergues, qui développe un tourisme vert apprécié par les habitants du Grand Lyon. La Haute Azergues met en avant ses milieux forestiers, ses milieux naturels et promeut les modes de transport doux puisqu’on peut arriver en train jusqu’à Lamure sur Azergues.


Expérience


Il s’agit d’une expérience, qui s’inspire d’une action proposée il y a quelques années au niveau national, explique Didier Dailly, technicien à la Fédération des Chasseurs du Rhône. Cette expérience a plusieurs objectifs. Elle correspond à une demande du public, qui pour le moment compte sur des relations. Elle répond à la demande de professionnels du tourisme qui en cette période d’automne connaissent un creux d’activité“.


L’initiative permet de développer un tourisme automnale qui s’inscrit dans la démarche du tourisme des ” quatre saisons”. Elle a aussi des retombées environnementales intéressantes. ” Elle peut répondre à la demande de chasseurs qui vont parfois chasser loin en Alsace, alors qu’ils ont ici les mêmes gibiers. Ici, ils consomment moins en carburant et en temps” poursuit Didier Dailly.


Le maintien de la chasse, permet aussi de réguler des populations nombreuses de sangliers. En Haute Azergues, les chasseurs sont assez nombreux pour réaliser les plans de chasse, ce qui n’est pas toujours le cas dans certains secteurs de l’Ardèche. Le maintien de la chasse est un argument pour la défense de la diversité des milieux. Alors que la culture du douglas a uniformisé bien des territoires, la chasse demande la protection d’une diversité forestière et écologique. Le souci rejoint celui d’autres défenseurs des milieux naturels qui veulent valoriser la biodiversité méconnue de la Haute-Azergues.


michel.deprost@enviscope.com



En savoir plus:
-Office du tourisme de la Haute vallée d’Azergues Tél/Fax : 04 74 03 13 26
Mail : officedutourisme@numericable.com Web : www.hautevalleeazergues.fr
-Fédération des Chasseurs du Rhône : http://www.chasseurdefrance.com/fdc69/


– Inscription auprès du président de l’association communale de chasse: fsanlaville@aol.com

VOIR AUSSI