Science

Chimie verte : La dégradation de l’alumine-γ (gamma) ne sera plus un frein à des procédés industriels plus verts

Chimie verte : La dégradation de l’alumine-γ (gamma) ne sera plus un frein à des procédés industriels plus verts

Une équipe de chimistes lyonnais et californiens(1) a déterminé le mécanisme à partir duquel l’alumine-γ (gamma) se décompose dans l’eau. De par l’importance industrielle de l’alumine-γ pour la mise au point de procédés catalytiques de chimie verte, il s’agit d’une avancée significative qui ouvre la voie à l’identification d’inhibiteurs de cette dégradation, mais aussi de celle de nombreux autres solides sensibles à l’eau. Cette étude est parue dans Nature Communications(2).

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI