Solaire

Choisir des panneaux photovoltaïques aux normes

Le label de qualité « Norme française, composant électronique » garantit l’efficacité et la longévité du module photovoltaïque. La fabrication des modules photovoltaïques est régie par la norme NF CEI 61215 pour les panneaux « cristallins » et NF CEI 61 646 pour les panneaux de type « couches minces » ou « amorphes ».

 CERTISOLIS ( Le Bourget du Lac) est le premier laboratoire français d’essai et de certification des modules solaires photovoltaïques (PV). Il permet aux acteurs de la filière de favoriser le développement des solutions PV en confiance, de choisir les produits présentant la meilleure garantie de qualité et de durabilité.

CERTISOLIS  est un laboratoire d’essais  qui propose aux industriels certifications de conformité aux normes NF-EN et  des essais à la demande. Certisolis est un Organisme Certificateur, délivrant une marque de qualité des modules PV, comprenant des exigences supérieures aux normes et des audits de contrôle

L’arrêté du 7 janvier 2013 sur la majoration des tarifs de l’électricité, permet de bénéficier d’une bonification tarifaire de 5 ou 10% suivant que les modules photovoltaïques, les cellules ou les plaquettes de silicium sont fabriqués au sein de l’espace économique européen (UE). Tous les fabricants, certifiés par CERTISOLIS, bénéficiant de cette majoration des tarifs de l’électricité sont signalés sur le site de Certisolis.  Les panneaux cristallins ont une durée de vie d’une vingtaine d’années. Mais leur rendement ne reste pas constant. Il a tendance à décroitre au fil des ans. Cette diminution du rendement initiale est inévitable, et elle dépend de la qualité des composants. Le rendement global de l’installation ne dépend pas seulement des panneaux. Il dépend de la fiabilité globale des équipements et de l’installation, dont dépend le nombre de pannes.

En dehors des panneaux, l’élément central d’une installation photovoltaïque est l’onduleur, qui transforme le courant continu  produit par les cellules en courant alternatif injectable dans le réseau et utilisable par des appareils. La durée de vie est d’au moins dix ans, mais elle est très variable d’une marque à l’autre. Le rendement aussi diffère : de lui dépend la proportion de courant électrique continue transformée en courant alternatif.

Les normes sont indispensables pour pouvoir bénéficier du crédit d’impôt.

VOIR AUSSI