CNR

Depuis l’acquisition de son statut de producteur indépendant, la CNR diversifie ses sources énergétiques. Elle dispose aujourd’hui de 24 parcs éoliens (274,8 MW de puissance installée) implantés dans trois zones à régime de vents distinct (Vallée du Rhône, Nord et Ouest de la France) et 5 parcs photovoltaïques (11,4 MWc).

L

Dans un futur proche, lorsque les premiers parcs éoliens sortiront de l’obligation d’achat, la CNR les gèrera conjointement avec le Rhône, la SHEM et les autres concessions hydrauliques. Cette gestion de “ portefeuille ” permettra un certain “ foisonnement ” des énergies d’origines diverses, qui permettra à la CNR de mieux gérer l’intermittence due aux aléas météorologiques. La flexibilité de la production du Rhône pourra participer

à la compensation des variations de production de l’éolien. « Notre atout, c’est le Rhône estime, Frédéric Storck. Aujourd’hui sur le fleuve, nous réduisons les écarts grâce à la Téléconduite et au Front Office. Demain, avec le Rhône, la SHEM, le photovoltaïque et l’éolien nous pourrons utiliser sa flexibilité, arbitrée par le marché, pour équilibrer l’ensemble du mix énergétique. Nous pourrons ainsi proposer aux propriétaires de parcs ayant besoin de commercialiser leur production sur le marché une valorisation supérieure de leur énergie et donc des prix plus attractifs que nos concurrents ».

La Compagnie propose aux producteurs de nouvelles énergies renouvelables une gamme de services pour gérer leurs actifs. Ainsi, depuis le 1er mars 2012, la CNR est responsable de Programmation du parc photovoltaïque de Pompogne (40MWc) dans le Lot et Garonne, propriété de LCEO (Le Communal Est-Ouest), filiale du groupe allemand GP Joule.

La Compagnie assure les relations contractuelles obligatoires avec RTE : envoi quotidien des prévisions du lendemain, gestions des indisponibilités et contraintes. La Compagnie rachète également à un prix attractif les surplus produits par des petites éoliennes, détenues par des particuliers, par l’intermédiaire du Fonds NOE (Nature Option Energie) qu’elle a créée en 2003 pour financer la recherche, le développement et la construction de moyens de production renouvelables. A ce jour, une dizaine de contrats a été signée dans le petit éolien.

La CNR envisage de nouveaux développements en commercialisant ses services à des tiers et en rachetant l’énergie d’autres producteurs en France et à l’international pour la valoriser sur les marchés européens.

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Mag2lyon numéro 163

NEWSLETTER

Rececevez réguliérement par mail nos dernier articles publiés

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Connection

Connexion à votre compte

Récupération de votre mot de passe

Merci de saisir votre identifant ou votre adresse email