1. Accueil
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. Territoires
  6. /
  7. Auvergne-Rhône-Alpes
  8. /
  9. Consultation nationale : le...

Consultation nationale : le CESER recevra les cahiers de doléances

Energie, mobilité, territoires, la crise sociale actuelle a des racines claires. Dans le cadre de la consultation nationale lancée par le Gouvernement, le Conseil Economique, Social et Environnemental d’Auvergne Rhône-Alpes recueillera les cahiers de doléances des citoyens dans les mairies de la Région. Antoine Quadrini, président de l’assemblée de la société civile, en dehors de clivages politiques, veut davantage écouter pour infléchir  les décisions du Conseil régional. Son avis adopté ce mardi, critique les coupes budgétaires nouvelles qui affectent la dynamique et la cohésion de la société régionale.

Antoine Quadrini, président du CESER Auvergne rhone-Alpes
Antoine Quadrini, président du CESER Auvergne Rhone-Alpes

Le Conseil Economique, Social et Environnemental Régional (CESER) prend depuis des années le pouls des habitants d’Auvergne-Rhône-Alpes. Les représentants des employeurs et ceux des salariés, ceux des associations, du monde de la recherche et de l’enseignement, de l’environnement et de la santé, qui viennent de tous les départements de la Région sont proches du terrain. Le CESER, malgré certaines lourdeurs persistantes, colle à la réalité pour faire remonter vers l’autre pilier de la Région, l’assemblée politique, les réalités, les difficultés de toutes les catégories de la population.

Ses avertissements,  trop diplomatiques ou trop consensuels n’ont pas suffi. Le peu d’intérêt de beaucoup d’habitants pour les associations et les syndicats, contribue à affaiblir  leur voix. La voix du CESER ne porte pas encore assez. Mais s’il avait été écouté, pensent de nombreux conseillers, le mouvement des gilets jaunes, expression d’un vrai malaise, n’aurait pas été aussi brutal. Les membres du CESER réunis ce mardi à l’Hotel de Région veulent réagir.

Antoine Quadrini, le président l’a dit : “Etant donnée la situation sociale de notre pays et de notre région, la  crise sociale que nous traversons,  nous ne pouvons pas rester indifférents.  Il s’agit de plus qu’une crise sociale. Le bureau de notre CESER a décidé de s’emparer de ce dossier. Le message du président de la République préconise que nous nous emparions du recueil de doléances des citoyens, que nous confronterons aux préconisations avancées ces dernières années par le CESE national et les CESER.

Le Conseil des ministres a appelé à un grand débat national sur différentes questions sociales, sociétales, économique et environnementales : “Pour la première fois dans une situation grave le conseil des ministres en appelle au CESE et aux CESER. Le CESER réunira un bureau extraordinaire le 8 janvier pour étudier les objectifs de la Région et les méthodes que nous utiliserons. Ce bureau est un élément important pour faire en sorte que nous nous fassions l’écho des questions posées sur nos territoires.”

Concrètement, ce mardi, l’institution s’est penchée sur le projet de budget de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour 2019, s’élevant à 3,8 milliards d’euros. Le CESER a précisément regretté de nouvelles coupes budgétaires qui ont un impact économique et social immédiat et compromettent la cohésion sociale régionale.

michel.deprost@enviscope.com

 

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Mag2lyon numéro 163

NEWSLETTER

Rececevez réguliérement par mail nos dernier articles publiés

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.