Énergie

COP 2 : l’Alliance solaire internationale est lancée

COP 2 : l’Alliance solaire internationale est lancée

La première journée de la COP 21 a été l’occasion du lancement de l’Alliance solaire internationale. Le CEA INES, Energy Pool, ENGIE, Solaire Direct figurent parmi les membres fondateurs.

L’Allliance Solaire internationale a été lancée lors de la première journée de la COP 21. Lors de sa visite en France en avril 2015, le Premier ministre indien Modi avait évoqué son souhait de constituer une alliance de pays ayant un potentiel de développement solaire. L’énergie solaire est la plus abondante des énergies renouvelables dans les pays du sud. Mais les technologies et les financements y demeurent  insuffisants.
L‘Alliance solaire internationale sera une plateforme de coopération pour les pays développés disposant de technologies et les pays situés entre les tropiques du Cancer et du Capricorne qui veulent développer leur potentiel solaire.
Coopérations autour d’innovations
 Les pays membres s’engagent à coopérer par des politiques innovantes, des programmes-projets, des mesures de renforcement des capacités et des instruments financiers. L’Alliance veut contribuer à faciliter des apports pour le  billiard de dollars d’investissements nécessaires d’ici 2030 au niveau mondial pour le déploiement massif du solaire à un coût abordable. Un coût de financement réduit permettrait aux pays de revoir à la hausse leurs objectifs.

 L’Alliance agira au niveau des normes, de l’évaluation des ressources, du  soutien aux installations de recherche et développement et de démonstration, pour encourager les innovations  à un coût abordable des technologies solaires. Un Comité international de pilotage fournira les orientations, les instructions et les conseils nécessaires. L’Institut de Recherche pour le Développement est en charge de la mise en place. Une équipe projet s’est entourée des conseils de deux scientifiques les professeurs Descola (France) et Chakrabarty (Inde).

La plateforme réunira les acteurs divers : organisations bilatérales, multilatérales, entreprises, industriels, société civile. L’Alliance compte des membres indiens, mais aussi des membres français: EURONEXT ; AKUO ENERGY ; NEOEN ; Energy Poo l; ENGIE ;  Tata Steel LtdJP ; MORGAN ; SCHNEIDER ELECTRIC; HSBC FRANCE ; ERAFP ; CONSTRUCTIONS INDUSTRIELLES DE LA MEDITERRANEE, ORRICK ;ASSOCHAM : Tirthankar GOYAL ; SolaireDirect ; CEA ; Apollo Hospitals Enterprises Limited ; Sun Group of Companies ; CII;Solar Century ; AREVA ; ENEL GREEN POWER ; SolarPower Europe.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI