Auvergne-Rhône-Alpes

Covid-19 : une campagne régionale de dépistage pour tous avant Noël

La région Auvergne-Rhône-Alpes annonce le déploiement d’une campagne de tests à destination de l’ensemble de ses habitants. Organisée avant les fêtes de Noël, elle vise à obtenir un effet immédiat sur la circulation du virus sur le territoire pour mieux protéger les aînés et permettre aux familles de se réunir en prenant le moins de risques possibles.

La région Auvergne-Rhône-Alpes annonce le déploiement d’une campagne de tests à destination de l’ensemble de ses habitants avant les fêtes de Noël. ©Administración del Principado de Asturias, CC BY 4.0,

L’objectif est d’étaler cette campagne de tests sur une semaine avant les fêtes de fin d’année pour détecter massivement les porteurs du virus. « L’un des principaux problèmes, identifié par un grand nombre d’épidémiologistes et de virologues, est qu’on teste quand il est trop tard, quand la personne est déjà malade, souligne la Région dans son communiqué, il convient aujourd’hui, pour casser la chaîne de contamination, d’identifier également ceux qui ne présentent pas de symptômes mais qui sont pour autant porteurs du Covid-19 et qui, sans le savoir, contaminent à leur tour. » L’une des réponses consiste donc à dépister massivement et préventivement pour casser la circulation du virus.

La Région indique vouloir tester l’ensemble des habitants de son territoire, sur la base du volontariat. Elle mènera à cet effet une très importante campagne de sensibilisation pour inviter largement la population à se faire tester.

Forte mobilisation logistique

La mise en œuvre de cette campagne de dépistage massive implique une opération logistique qui mobilisera environ 10 000 personnes sur 1 000 lieux de dépistage sur l’ensemble des territoires auvergnats et rhônalpins.

En complément, des cars itinérants permettront de couvrir des zones plus rurales. Elle proposera également aux lycées d’accueillir des lieux de dépistage. Dans ce défi logistique, la Région mobilise les médecins libéraux, les infirmiers, les pharmaciens, les réseaux de la Protection civile et de la Croix-Rouge. En lien avec les départements, elle entend également s’appuyer sur les sapeurs-pompiers.

La campagne sera également menée en lien étroit avec l’ensemble des collectivités et l’Agence régionale de santé. D’ores et déjà, 2 millions de tests ont été précommandés par la Région, l’objectif étant d’obtenir un maximum de tests pour couvrir toute la population. Les tests utilisés seront majoritairement antigéniques : plus rapides dans le résultat, plus adaptés aux campagnes massives, et pouvant se pratiquer hors des laboratoires. La Région compte en parallèle s’appuyer sur les tests PCR pour les personnes les plus à risque.

VOIR AUSSI