Transport Ferroviaire

De nouveaux lauréats aurhalpins révélés dans plusieurs appels à projets européens

Plusieurs projets impliquant des acteurs d’Auvergne-Rhône-Alpes viennent de décrocher des financements européens, notamment dans les domaines du transport ferroviaire et de l’accès au numérique.

Une étude pour les accès français au tunnel ferroviaire du Lyon-Turin a obtenu un financement européen de 2 M€. ©Florian Pépellin / CC BY-SA

Les résultats du dernier appel à projets du mécanisme pour l’interconnexion en Europe -transport annoncés par la Commission européenne le 16 juillet incluent 2 projets qui concernent la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il s’agit d’une part du nœud ferroviaire lyonnais : une subvention de 4,2 M€ (soit 50 % du projet) a été attribuée pour la réalisation d’études pour envisager les améliorations nécessaires à la désaturation et l’amélioration de la capacité. D’autre part, une subvention de 2 M€ (soit 50% du projet) a été allouée à des études pour la réalisation des voies d’accès françaises au tunnel du Lyon-Turin.

Par ailleurs, suite au quatrième et dernier appel de l’initiative Wifi4EU, 4 communes de la région (sur les 947 communes retenues à l’échelle européennes dont 29 françaises) ont décroché chacune une enveloppe de 15 000 euros qui leur permettra d’installer le Wifi dans un lieu public de leur territoire. Il s’agit de 2 communes savoyardes, Aillon-le-jeune et Aussois, d’une commune de l’Allier, Saint-Gérand-le-Puy et d’une commune du Puy-de-Dôme, Saint‑Myon. Dix municipalités de la région ont également été placées sur Une étude pour liste de réserve -qui pourrait être activée en cas de désistement de certains lauréats.

VOIR AUSSI