1. Accueil
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. Environnement
  6. /
  7. Demande de moratoire sur...

Demande de moratoire sur la fermeture de lignes TET en Auvergne Rhône-Alpes

Les élus PCF Front de Gauche ont déposé un vœu qui demande un moratoire sur la fermeture de lignes TET en Auvergne et Rhône-Alpes.

Les lignes de Trains d’Equilibre des Territoires (TET) traversant Auvergne Rhône-Alpes sont particulièrement menacées. Sur six lignes nationales, quatre  doivent être transférées ou fermées : Montluçon-Bourges-Paris, Bordeaux Lyon par Montluçon, Clermont Béziers, Clermont -Nîmes en plus de Bordeaux-Lyon par Tulle déjà suspendue. En raison des liens entre voyageurs et fret, fermer Clermont-Béziers, c’est faire courir des risques sur l’activité d’Arcelor Mittal à Saint-Chély d’Apcher.

Pour le PCF et le Front de Gauche, le train conserve des avantages sur le car ce qui a conduit la Région à envisager la réouverture de la ligne Sathonay-Trévoux et du trafic voyageurs sur la rive droite du Rhône.

La ligne Saint-Etienne-Clermont par Montbrison est à son tour menacée malgré un tronçon entièrement rénové entre Clermont et Noirétable, sans que des travaux aient été réalisés du coté de Rhône-Alpes. Le voeu présenté par les élus demande l’utilisation d’une partie des 76 millions prévus au Contrat de Plan Etat Région pour les travaux sur cette ligne.

 

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Mag2lyon numéro 163

NEWSLETTER

Rececevez réguliérement par mail nos dernier articles publiés

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Connection

Connexion à votre compte

Récupération de votre mot de passe

Merci de saisir votre identifant ou votre adresse email