1. Accueil
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. Lyon, Grenoble : Greenpeace dénonce...

Lyon, Grenoble : Greenpeace dénonce les pratiques de la pêche au thon

Greenpeace organise ce samedi 13 décembre une action de sensibilisation dans 12 villes de France* pour dénoncer les techniques de pêche destructrices utilisées par la marque “Petit Navire”.

Greenpeace mène campagne depuis plusieurs mois aux côtes des consommateurs, afin que Petit Navire change ses pratiques de pêche.

Le 25 septembre dernier, l’organisation a publié un classement des marques françaises de boîtes de thon dans lequel Petit Navire fait partie des marques les moins bien classées. Greenpeace a également dévoilé des images tournées par des pêcheurs embarqués sur des thoniers industriels.

Ces images montrent les prises accessoires (requins, tortues, raies), capturées lors des campagnes de pêche à bord de ces navires, espagnols et français, qui approvisionnent les grandes marques européennes de thon en boîte, telle que Petit Navire en France. Puis Greenpeace a occupé le siège de Petit Navire à Paris, fin octobre.

La cause du carnage ? Le dispositif de concentration de poissons

L’écrasante majorité du thon Petit Navire est pêché avec une technique destructrice, le dispositif de concentration de poissons (DCP), un objet artificiel flottant qui attire les poissons en pleine mer. Tout un écosystème s’agrège autour de ce dispositif, avant que les thoniers industriels ne déploient un filet de plusieurs kilomètres de long, la senne, qui remonte tout – y compris les espèces menacées (requins, tortues, raies) et les jeunes thons qui n’ont pas encore pu se reproduire.

Greenpeace et les dizaines de milliers de consommateurs mobilisés à ses côtés demandent à Petit Navire d’arrêter au plus vite de s’approvisionner en thon pêché avec des dispositifs de concentration de poissons. D’autres marques de thon en boîte (Super U, Phare d’Eckmühl…) ont choisi des méthodes de pêche plus durable et Petit Navire peut et doit les imiter.

Contact à Paris au siège de Greenpeace : Cédric Gervet / 06 13 07 04 29

* Voici la liste des villes dans lesquelles une action de sensibilisation aura lieu : Bordeaux, Paris, Nice, Angers, Lyon, Nancy, Chevreuse, Montpellier, Toulouse, Versailles, Marseille et Grenoble.

 

 

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

« Villes et Territoire sans perturbateurs endocriniens » la Métropole de Lyon accueille 12 nouvelles communes

À l’initiative de la Métropole de Lyon, les maires de Corbas, Dardilly, Fontaines-Saint-Martin, Givors, La Mulatière, La Tour-de-Salvagny, Oullins-Pierre-Bénite, Sainte-Foy-lès-Lyon, Sathonay-Camp, Vaulx-en-Velin et Vernaison ont signé la charte « Ville et Territoires sans perturbateurs endocriniens » pour s’engager dans une...

Mag2lyon numéro 163

NEWSLETTER

Rececevez réguliérement par mail nos dernier articles publiés

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.