Carburants

L’Etat renforce son soutien à la filière hydrogène

Les ministères concernés ont annoncé les résultats du soutien apporté à la filière hydrogène par l’Etat dans le cadre des appels à projets lancés en 2019. De nouveaux appels seront lancés dès mars 2020.

L’appel à projets « Ecosystèmes de mobilité hydrogène » lancé par l’Ademe permettra de déployer 158 poids lourds roulant à l’hydrogène (pour un objectif de 200 en 2023). ©Mirkone (CC BY-SA 3.0)

Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État chargé des Transports, Guillaume Boudy, secrétaire général pour l’investissement, et Arnaud Leroy, président-directeur général de l’Ademe, ont annoncé plusieurs résultats et décisions en faveur de la filière hydrogène décarboné.

L’hydrogène vert est un des principaux levier permettant de limiter les émissions de CO2 dans les transports et l’industrie. Le développement des technologies revêt un double enjeu. Elles offrent l’opportunité de créer une filière et un écosystème industriels, des solutions pour la décarbonation de l’industrie et des transports, et permettent l’amélioration de la qualité de l’air.

Le soutien à la filière Hydrogène vise à initier une dynamique territoriale. Il doit permettre à l’écosystème national (industriels, collectivités, recherche…) de se structurer pour se positionner sur les marchés de la production et la distribution d’hydrogène pour l’industrie et la mobilité. Le soutien s’inscrit dans le cadre du Pacte Productif 2025, qui vise à construire un modèle français respectueux de l’environnement en vue du plein emploi, et en cohérence avec la stratégie nationale bas-carbone (SNBC).

418 000 tonnes de CO2 évitées dans l’industrie

L’appel à projets « Production et fourniture d’hydrogène décarboné pour des consommateurs industriels », lancé en février 2019 dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA) opéré par l’Ademe, a permis de sélectionner 5 lauréats, pour un financement total de 11,5 M€. Les 5 projets représentent 5 cas industriels différents et complémentaires : 2 projets de valorisation d’hydrogène fatal, 3 projets de production sur site. Ces projets substitueront plus de 40 000 tonnes d’hydrogène décarboné à de l’hydrogène carboné en évitant l’émission de 418 000 tonnes de CO2 sur la durée de vie des installations (15 ans).

100 stations service en 2023

Le développement d’une mobilité propre est un des principaux objectifs de la transition énergétique. Les solutions “hydrogène” complètent l’électrification « tout batterie », notamment pour les usages nécessitant un temps de rechargement rapide, des grands rayons d’action et pour les transports lourds. L’appel à projets « Ecosystèmes de mobilité hydrogène » lancé par l’Ademe en octobre 2018, a sélectionné 20 lauréats pour un financement d’environ 80 M€, dont 10 nouveaux projets au titre de la seconde clôture. L’ensemble de ces projets permettra de déployer plus de 43 stations-service hydrogène (pour un objectif de 100 en 2023), et 158 poids lourds (pour un objectif de 200 en 2023).

 

VOIR AUSSI