1. Accueil
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. Le groupe nord-isérois Serge...

Le groupe nord-isérois Serge Ferrari très impliqué dans la compétition

Le leader mondial des matériaux composites souples est partenaire officiel de Solar Decathlon 2014, qui met en compétition à Versailles du 28 juin au 14 juillet vingt équipes universitaires internationales, conceptrices chacune d’un bâtiment éco-responsable chauffé à l’énergie solaire. Serge Ferrari participe aussi directement à huit des vingt projets en lice.

Concevoir l’habitat de demain autour d’une architecture éco­responsable, chauffée/éclairée à l’énergie solaire, fonctionnelle et durable… tel est l’enjeu de Solar Decathlon 2014, cette compétition universitaire où les jeunes ingénieurs et architectes du monde entier ­ 20 équipes en lice, 16 pays et 3 continents représentés ­ confrontent leurs imaginaires et leurs savoir-faire technologiques.

Partenaire pour la 3e fois

Pour le fabriquant de membranes et de matériaux composites souples, de La-Tour-du-Pin, l’aventure a débuté dès la première édition européenne de Solar Decathlon en 2010, autour du partenariat avec l’équipe Rhône-Alpes, et s’est poursuivie sur le projet inventif et complexe d’habitat écologique Canopea, le projet Team Rhône­Alpes vainqueur de la compétition, qui se déroulait à Madrid en 2012.

Au cœur du défi 2014 de construction d’une maison entièrement autonome en énergie, Serge Ferrari entre dans la compétition en accompagnant 8 projets, participant en plus à Solar Decathlon, en tant que partenaire officiel cette fois­ci, pour cette première édition en France.

Cela se traduit par la mise en œuvre de plusieurs produits sur les projets chilien, français, mexicain, allemand, italien, espagnol, néerlandais et suisse. L’éventail de ces solutions légères, durables et 100% recyclables, trouve ainsi une vitrine d’exception grâce aux acteurs pluridisciplinaires (architectes, ingénieurs, énergéticiens).

Diversité de solutions technologiques

Solar Decathlon 2014 met l’accent sur 6 points intrinsèquement liés à la transition énergétique et écologique : la densité, la mobilité, la sobriété, l’innovation, le coût et la contextualisation. Des enjeux de société partagés par les professionnels du bâtiment.

C’est ainsi que l’entreprise fournit au projet franco-chilien Casa Fenix des brise­soleil en screen composite, pour équiper ses modules à ossature bois, ou un screen imperméable pour équiper le toit terrasse du projet allemand Ontop. Sur le projet nantais Philéas, il s’agit de trois stores motorisés assurant un compromis entre protection solaire et confort lumineux. Ou alors, pour le projet italien Rhome for dencity, Serge Ferrari a fourni 250 m2 d’une membrane imper-respirante, qui associée au bardage bois contribue à l’isolation thermique et à la régulation de l’humidité en couverture.

 

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Réseau électrique : fin de la concertation pour le futur Schéma de raccordement

La concertation publique sur l'évolution du réseau électrique d’Auvergne-Rhône-Alpes est terminée. Près de 490 millions d’euros d’investissements sont envisagés d’ici 2030 pour raccorder de nouvelles productions d'électricité issues d’énergies renouvelables. Le S3REnR d'Auvergne-Rhône-Alpes doit définir les adaptations du réseau électrique...

Mag2lyon numéro 163

NEWSLETTER

Rececevez réguliérement par mail nos dernier articles publiés

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.