Actualités

Les premiers véhicules électriques à hydrogène français immatriculés à Grenoble

C’est sur son site de Sassenage, près de Grenoble, qu’Air Liquide a reçu les premiers véhicules électriques à hydrogène immatriculés en France. Ce site, dédié à l’exploration de nouveaux marchés par la technologie et l’innovation, conçoit et développe depuis plus de 15 ans l’ensemble des technologies nécessaires au déploiement de cette nouvelle filière de l’hydrogène énergie.

Les deux voitures du modèle Hyundai ix35 font partie d’une série de 1 000 exemplaires que le constructeur produira d’ici à 2015 dans son usine d’Ulsan, en Corée du sud. Hyundai Motor est le premier constructeur automobile à produire en série des véhicules électriques à hydrogène.

Une filière émergente de l’hydrogène

Cette livraison de deux des premiers véhicules électriques à hydrogène produits en série constitue un jalon important dans le développement de la filière hydrogène énergie. Très engagé dans ce domaine, Air Liquide indique avoir souhaité être le premier à utiliser ces véhicules en France. Cette technologie est déjà disponible, sûre et performante, par exemple il faut moins de cinq minutes pour remplir le réservoir des véhicules, pour une autonomie de 600 km.

L’hydrogène compte parmi les solutions innovantes qui contribuent à la préservation de l’environnement. La création d’une infrastructure de distribution d’hydrogène est l’un des enjeux majeurs pour le déploiement commercial des véhicules électriques à hydrogène. Air Liquide contribue à l’émergence de cette filière dans le secteur des transports en accompagnant le déploiement des infrastructures de distribution nécessaires à l’échelle mondiale : le groupe a déjà conçu et fourni plus de 60 stations d’hydrogène dans le monde.

VOIR AUSSI