Formation

Grenoble Ecole de Management et Grenoble INP forment les managers du marché de l’énergie

Ils sont 25 par promotion, déjà diplômés des grandes écoles ou souvent issus du monde de l’entreprise, avec un projet de réorientation. C’est le cas de Christine Garnier, qui souhaite faire sa reconversion pour faire du conseil dans le domaine de l’énergie. « Nous lui avons confié la structuration de notre offre produit et elle a réalisé une étude de marché sur l’efficacité énergétique dans l’industrie » explique Didier Babout, un des créateur du cabinet conseil Ad Fine, chez qui Christine travaille en alternance.

En alternance chez les énergéticiens et gestionnaires de réseaux

C’est en effet une des caractéristiques de la formation, elle se déroule en grande partie en entreprise. Pour les élèves du mastère, ou participants, comme préfère le dire Cédric Pagès, chargé du projet à GEM, cela constitue une insertion opérationnelle importante. D’autant que les entreprises qui confient des missions aux stagiaires, qu’ils soient équipementiers comme Alstom ou Schneider Electric, producteurs d’énergie comme GDF-Suez ou la CNR, gestionnaires de réseaux comme ErDF ou GEG, ont tous pignon sur rue à Grenoble ou en Rhône-Alpes.

Une formation transversale

Cette formation de 15 mois, dont le contenu pédagogique est piloté par Olivier Cateura, lui-même titulaire d’un doctorat obtenu dans le cadre d’une mission chez Electrabel du groupe Suez, doit permettre à des cadres d’appréhender les nouveaux enjeux du marché de l’énergie, par l’acquisition de compétences dans les domaines de la stratégie marketing (Grenoble EM), des nouvelles technologies de l’énergie (Grenoble INP) et de l’économie de l’énergie (Grenoble INP, EDDEN1).

La partie pédagogique se déroule sur les sites des différentes écoles. Dans le cadre du projet de campus Giant, ces sites vont d’ailleurs fortement évoluer puisque GEM, à l’étroit dans ses murs, aura un deuxième bâtiment en face de Minatec et Grenoble INP installera ses étudiants de l’Ense3, dans le bâtiment Green-ER, dont la première pierre a été posée à la rentrée. La formation comprend également chaque année un voyage d’études à l’international, qui a permis aux précédentes promotions de découvrir les smart grids à Stockholm, le développement de l’énergie en Chine ou des ENR à Karlsruhe en Allemagne.

L’énergie toujours

GEM développe d’autres initiatives dans les domaines du management de l’énergie, en animant l’université d’été du mastère en sciences Emine, qui s’adresse à des ingénieurs du nucléaire de la KIC-InnoEnnergy2 ou en intervenant sur les PIMS, les projets d’innovation. Grenoble EM développe également un pôle recherche sur les politiques énergétiques et le développement durable, animé par Jonatan Pinkse.

antoine.reboul@enviscope.com

POUR EN SAVOIR PLUS

Mastère spécialisé en ” Management et marketing de l’énergie “

1 Le laboratoire EDDEN de l’Université Pierre-Mendès-France est dirigé par Patrick Criqui. Il est spécialisé dans l’économie du développement durable et de l’énergie.

2 La KIC-InnoEnnergy est une organisation européenne, dont l’antenne française est à Grenoble. Elle a pour vocation le développement des savoirs et compétences dans le domaine de l’énergie décarbonée.

VOIR AUSSI