Science

ESC Clermont et Strate Ecole de Design créent le master Anthropocène by Design

Former des créateurs gestionnaires de projets compétents pour répondre aux défis de l’Anthropocène : c’est le projet de l’ESC Clermont Business School et Strate Ecole de Design, qui créent un Master of Science commun « Anthropocène by Design ».

Françoise Roudier, directeur général de l’ESC Clermont BS et Dominique Sciamma, directeur général de Strate Ecole de Design, signent la convention pour la création du Master of Science « Anthropocene by Design ». ©ESC Clermont BS – Strate Ecole de Design

L’ESC Clermont BS et Strate Ecole de Design ont signé ce mardi 26 novembre une convention pour la création d’un Master of Science « Anthropocene by Design » dédié à la formation de futurs acteurs de la transition climatique, économique, industrielle et sociale. Les cours seront dispensés à la rentrée 2020-2021 sur le tout nouveau campus de Strate dans le quartier de la Confluence à Lyon.

Pour les deux partenaires, la Terre entre dans une nouvelle époque géologique et climatique : l’Anthropocène. Cette nouvelle époque oblige « à repenser de fond en comble l’ensemble de nos activités économiques, industrielles et sociales. » Et donc aussi les formations. La création de ce Master of Science vise à répondre à cette question et à la demande d’une jeunesse et d’acteurs qui refusent un simple verdissement, et à former ses étudiants à la « redirection écologique ».

La formation répondra à plusieurs enjeux : quels objets créer ? Quelles organisations mettre en place ? Quelles stratégies économiques, financières, industrielles inventer ? Quelles institutions politiques composer ? La pédagogie proposée sera une pédagogie par projets dans le cadre d’un cursus interdisciplinaire et à l’intersection du design, des sciences de la Serre et des sciences humaines et sociales.

Accompagner les entreprises

Les étudiants seront formés pour « accompagner des entreprises, des organisations publiques, internationales ou associatives dans le design de stratégies leur permettant de s’aligner sur les limites planétaires. » La redirection écologique, c’est « apprendre à vivre, organiser, entreprendre, concevoir des milieux de vie dans un monde où l’expansion technologique et industrielle permanente peut devenir une promesse irrationnelle, indésirable voire techniquement insoutenable. »

Cette formation s’adresse aux étudiants (managers, designers, ingénieurs, Science Po, SHS…) soucieux de renforcer leurs compétences sur les questions écologiques et climatiques. Les étudiants apprendront à concevoir et mener de nouvelles formes d’enquête de terrain pour comprendre des situations critiques (mutation d’un écosystème, effondrement d’une ressource, situation de pénurie, crise humanitaire et sociale). Ils acquerront de nouvelles compétences pour mettre en place des politiques de transition dans les organisations qui souhaitent opérer des redirections écologiques volontaristes, rapides et efficaces. Ils seront formés aux procédés, méthodes et techniques leur permettant de designer des futurs souhaitables dans le cadre de contraintes écologiques, climatiques et sociales resserrées.

«Nous actons aujourd’hui cet engagement en termes de formation suite à la signature de l’appel pour former les étudiants aux enjeux climatiques en septembre dernier avec 80 dirigeants d’établissement », rappelle Françoise Roudier, directeur général de l’ESC Clermont BS.

Pour Dominique Sciamma, directeur général de Strate Ecole de Design : « Il nous faut à l’évidence changer nos manières de concevoir, de produire, de consommer et de vivre pour rééquilibrer notre impact et notre relation au monde, il est plus que nécessaire de former différemment ceux qui en auront la responsabilité dès demain

VOIR AUSSI