Actualités

L’AEPI se renforce et anticipe la réforme territoriale

L’Agence d’Etudes et de Promotion de l’Isère (AEPI), a intégré au 1er janvier dernier le service économique du Département de l’Isère portant ainsi ses effectifs à 25 collaborateurs.

En mutualisant ses services avec l’AEPI, le Département s’inscrit dans une logique d’organisation en cohérence avec le projet de réforme territoriale, selon les objectifs de simplification, clarification des compétences, mutualisation des moyens d’actions et compétitivité des territoires.

Il s’agit d’une première étape d’un projet plus ambitieux consistant à construire en Isère un outil d’ingénierie économique commun aux acteurs investis d’une mission d’action publique économique. L’assemblée générale du 4 novembre dernier avait déjà permis l’intégration de la Région Rhône-Alpes dans la gouvernance de l’AEPI en réaffirmant la compétence économique de la Métropole et des intercommunalités (EPCI).

Expertise élargie

L’AEPI, tout en conservant ses missions : l’observation économique et la promotion les atouts économiques de Grenoble et de l’Isère à l’international, favoriser la création d’emplois et attirer de nouvelles entreprises dans le département, sera en mesure d’offrir une expertise élargie au service de la compétitivité des territoires isérois.

A compter du 1er janvier 2015, Sylvie Faury prend la direction générale de l’agence et s’attachera plus particulièrement aux aspects institutionnels, de gouvernance et d’organisation ; Joëlle Seux, prend la direction générale déléguée et supervisera les actions internationales, les projets d’entreprises et la promotion de Grenoble-Isère, France.

« L’enjeu de cette mutualisation est de valoriser nos expertises, nos métiers et savoir-faire auprès de nos partenaires dans un souci d’optimisation des moyens mis au service de l’action publique économique en Isère. » affirme Sylvie Faury, directrice.

« Au-delà de l’optimisation évidente des moyens d’actions, la mutualisation permettra d’atteindre deux objectifs : une porte d’entrée unique pour les entreprises et les territoires et une offre de services élargie. » souligne Joëlle Seux, directrice déléguée.

 

VOIR AUSSI