Énergie

Dépassement du délai d’intervention sur un matériel de Bugey 5

Le 28 mai dernier, dans le cadre des opérations de préparation de mise à l’arrêt programmé de l’unité de production n°5 de la centrale du Bugey, les équipes détectent le positionnement non conforme d’une vanne du circuit de climatisation du bâtiment réacteur (partie nucléaire des installations).
L’analyse réalisée montre une défaillance de cette vanne.
Une demande d’intervention est alors immédiatement réalisée pour assurer sa réparation et sa remise en conformité, comme prévu par les règles générales d’exploitation de la centrale. La réparation est réalisée le 29 mai en raison d’une erreur dans le processus de traitement de la demande d’intervention. L’ événement n’a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations, ni sur l’environnement. Il a été cependant déclaré, le 2 juin, par la direction de la centrale du Bugey à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) au niveau 1 de l’échelle INES, qui en compte 7, au titre du dépassement du délai d’intervention pour réaliser la réparation de ce matériel. L’Echelle INES établie par l’institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire met en place un langage commun pour
évaluer la gravité d’un incident ou d’un accident survenu dans une centrale nucléaire ; l’échelle se compose de 7 niveaux, le septième étant le plus grave.

VOIR AUSSI