Environnement

Dialogues en Humanité: les 1,2 et 3 juillet à Lyon

Les Dialogues en humanité ont été lancés en 2002, lors du Sommet Mondial de Johannesburg lors d’une la rencontre entre Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon et Président du Grand Lyon et Patrick Viveret, philosophe, auteur de « Pourquoi ça ne va pas plus mal » et
conseiller-maître à la Cour des Comptes. Au départ du projet se trouvait Geneviève Ancel, chargée du développement durable au Grand Lyon et à la Ville de Lyon, devenue coordinatrice des Dialogues et de leur essaimage. Les Dialogues ont en effet depuis essaimé en Inde, au Brésil (à Salvador de Bahia le 29 octobre), en Afrique et en Europe. La rencontre lyonnaise se déroulera aussi à la Duchère le 30 juin 2011, et une rencontre se tiendra à Roanne du 8 au 9 juillet.

Trois règles: lliberté,bienveillance,respect

Les Dialogues se déroulent suivant trois règles : liberté de propos; bienveillance, écoute et respect et égalité de tous devant la question humaine
Les rencontres 2011 auront pour thème « Pour une politique de l’humanité : quelle France et quelle Europe à l’oeuvre ? » La question repose sur l’affirmation du sociologue Edgar Morin dans son essai récent La Voie:« La communauté de destin de l’espèce humaine face à des problèmes vitaux et mortels communs appelle une politique de l’humanité ; celle-ci se fonderait sur le concept de Terre-Patrie, qui porte en soi la conscience du destin commun, de l’identité commune, de l’origine terrienne commune de l’humanité. »
Les Dialogues porteront sur les questions suivantes: Quels rôles la France et l’Europe peuvent-elles jouer dans l’édification d’une telle politique ? De quelle France et de quelle Europe le monde a-t-il besoin ?
En dehors de “La Voie” indiquée par Edgar Morin,d’autres “passeurs” d’humanité, venus du monde entier, s’exprimeront : Christel Hartmann-Fritsch (Coopération franco-allemande), Debora Nunes (Brésil), Siddhartha (Inde), Patrick Viveret (France), Faouzi Skali et Ali Serhrouchni (Maroc), Odette Yao et Joseph Yai (Ambassadeurs de Côte d’Ivoire et du Bénin auprès de l’Unesco). La démarche consiste à identifier des accords et des désaccords féconds sur la question humaine afin d’engager un dialogue. L’idée est de construire le conflit comme alternative à la violence.
Le parcours se déroulera en 3 jours :
-vendredi 1er juillet : Le monde et la politique de l’humanité
-samedi 2 juillet : L’Europe au service d’une politique de l’humanité
-dimanche 3 juillet : La France au service d’une politique de l’humanité

Le Festival d’art et d’air et les Dialogues en humanité organisent un pré lancement de l’événement, le Jeudi 30 Juin à partir de 19h (Lyon 9e arrondissement.) En partenariat avec D’art et D’air Festival de la Troisième colline, coordonné par la MJC de la Duchère, au Ciné Duchère, une projection au Cinéma de la Duchère est prévue avec le film « Sous le soleil Vert » de Chantal Lasbats suivi d’un café citoyen animé par le CCO de Villeurbanne et les habitants de la Duchère. Sous le Soleil Vert présente ceux qui aux Etats-Unis expérimentent des modes de vie alternatifs, solutions aux dérives consuméristes de la société capitaliste.

Les Dialogues se déroulent au Parc de la Tête d’Or, (Lyon 6ème arrondissement), entre la Porte des Enfants du Rhône et la Roseraie, dans l’herbe, sous les arbres.Participation libre et gratuite.

VOIR AUSSI