Construction et aménagement

Ecole Centrale de Lyon : Un nouveau bâtiment pour le laboratoire de Tribologie

Ecole Centrale de Lyon : Un nouveau bâtiment pour le laboratoire de Tribologie

La tribologie est la science des frottements, essentielle dans les domaines de l’énergie, des transports. Le Laboratoire de Tribologie et Dynamique des Systèmes de l’École Centrale de Lyon, reconnu au niveau mondial va s’installer dans un nouveau bâtiment, TMM,  un parc expérimental ouvert, regroupant des technologies de pointe et des activités pratiques en ingénierie des interfaces.

Le Laboratoire de Tribologie et Dynamique des Systèmes de l’École Centrale de Lyon (Ecully) est largement reconnu au niveau international pour ses recherches dans le domaine des frottements et des contacts. Aujourd’hui, les laboratoires où travaillent environ 150  personnes, sont dispersés entre plusieurs locaux. Les laboratoires sont eux-mêmes éloignés des salles d’enseignement, or, pour des élèce ingénieurs, la proximité de la science est primordiale.
C’est pourquoi TMM  découle d’une conception innovante qui permettra une  organisation plus efficace mêlant recherche et pédagogie afin de développer des applications dans le secteur des transports, de l’énergie et du vivant. La construction du bâtiment TMM1 a été a été posée à la rentrée 2015-2016 et sa construction s’achèvera en septembre 2016. La construction (8,9 millions d’euros) est financée à hauteur de 40% par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, à 22% par le Grand Lyon, 5% par l’État, et le solde (33%) par l’École elle-même, environ 3 millions d’euros. Le bâtiment TMM regroupe une grande partie des laboratoires aujourd’hui répartis dans le bâtiment “H10” et les enseignements des bâtiments “H10” et “D4”. Ces bâtiments offrent de grands volumes au rez-de-chaussée avec des mezzanines et des bungalows pour stabiliser les conditions de recherche et favoriser les rencontres, la créativité et l’émergence de nouvelles idées. TMM abrite un grand atrium desservant tous les bureaux sur tous les niveaux jusqu’au 4e étage. Le niveau et une partie du niveau 2 sont réservés à l’enseignement, le niveaux 3 et 4 à la recherche. TMM Conçu aux normes RT 2012 pour être équivalent BBC (Bâtiment Basse Consommation). La toiture comporte un système de rétention d’eau qui alimentes les sanitaires. Le raffraichissement est en partie assuré par un système qui permet de ventiler le bâtiment la nuit, naturellement, en profitant notamment de la moindre température enregistrée dans le secteur, par rapport à la température moyenne de Lyon.TMM abritera une salle blanche ISO6 de 25m2 et une zone propre pour les activités liées à la bio-ingénierie. Cette zone comprend une salle de 20m2 permettant la manipulation d’agents biologiques à un niveau de sécurité P2. Les travaux sur les frottements, les matériaux,  incluent des manipulations sur la peau, qui contient des bactéries, mais le niveau 2 s’adresse aux agents microbiens qui doivent être ingérés pour être nocifs, sans toutefois présenter de danger en raison de l’existence de traitements. ” explique Frédéric Roberjot, directeur du patrimoine de l’Ecole.

L’espace mis à disposition des scientifiques est très nettement augmenté. TMM accueillera des moyens expérimentaux de pointe (XPES, MEB, tribomètres, etc.) permettant d’étudier les problèmes de mécanique aux interfaces, et surtout des chercheurs travaillant à toutes les échelles de la physique. L’ECL attend la construction d’une second bâtiment TMM2, pour lequel le financement n’est pas encore bouclé.

 

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI