Actualités

Ecrevisses et poissons  : situation préoccupante et espèces menacées en Auvergne-Rhône-Alpes

Après deux ans d’étude menée par l’Association Régionale de Pêche en Auvergne-Rhône-Alpes (ARPARA ) et ses partenaires, la situation des espèces de poissons et écrevisses est classée préoccupante en Auvergne Rhône-Alpes. L’écrevisse à pattes blanches et 31% des espèces de poissons sont classées “espèces menacées” . Les résultats, de ces toutes premières Listes Rouges Régionales, validés le 1er décembre 2022 par le CSRPN et l’Union internationale de Conservation de la Nature ( UICN)  actent cet état des lieux factuel. Le constat engage une réflexion sur les actions à mener sur les milieux de demain.

       L’objectif des Listes Rouges Régionales, piloté dès 2021 par l’Association Régionale de Pêche en Auvergne-Rhône-Alpes était d’établir un état des lieux de la conservation des espèces piscicoles et astacicoles et du peuplement des milieux aquatiques (cours d’eau et plans d’eau) de la région.  La Région Auvergne-Rhône-Alpes et la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL), financeurs  aux côtés de l’Office Français de la Biodiversité (OFB) et de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), partenaires techniques, ont collaboré pendant deux ans avec les experts. L’étude et les analyse ont menées avec l’ensemble des acteurs régionaux et locaux. Elle a permis de collecter des données sur près de 20 ans analysées pour aboutir à deux Listes Rouges Régionales « Poissons et Ecrevisses ».

        Depuis plusieurs années les fédérations départementales de pêche et de protection des milieux aquatiques  ( FPPMA) et les associations de protection des poissons migrateurs constatent dégradation des états des populations . Les résultats des listes rouges et la nouvelle classification sur la situation des espèces pour la région prend en compte les échanges avec les populations extra régionales et les avis des gestionnaires locaux issus de la consultation.

Situation générale préoccupante pour les poissons

       Un taxon  ( vient du grece signifiant classement ) regroupe tous organismes vivants possédant en commun certains caractères taxinomiques bien définis. Parmi les 52 taxons étudiés, 31% sont désormais classés parmi les espèces menacées (cf graphique : classification « Vulnérable » (VU), « En danger » (EN) ou « En danger critique » (CR)).

        Cette situation préoccupante touche toutes les espèces migratrices (anguille, lamproies, …)  et toutes les espèces de salmonidés (saumon sauvage, truite fario et sa souche méditerranéenne, …) d’Auvergne-Rhône-Alpes.

         La liste d’espèces évaluées et prises en compte pour Auvergne-Rhône-Alpes a été élaborée par le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN). Cette liste précise le degré d’endémisme de chaque espèce pour chaque grand bassin hydrographique (la région Auvergne-Rhône-Alpes est à l’interface des bassins du Rhône, de la Garonne et de la Loire) et prend en compte les évolutions taxonomiques (évolution de la classification des espèces) récentes.

Liste rouge des écrevisses : une espèce en danger critique.

       L’écrevisse à pattes blanches (Austropotamobius pallipes) est classée parmi les espèces évaluées en danger critique. Seule espèce autochtone d’écrevisse prise en compte dans cette méthodologie Liste Rouge, ont été évaluées via leurs fréquences de capture et leur répartition géographique. Six autres espèces d’écrevisses observées sur le territoire, ne sont pas classées car , introduites volontairement ou involontairement, elles sont parfois classées ” espèces invasives”.

          Les deux Listes rouges « poissons et écrevisses » dressent le bilan objectif du degré de menace pesant sur les espèces présentes sur les milieux aquatiques de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Un bilan réalisé espèce par espèce, avec un état des lieux précis, portant un enjeu fort de sensibilisation du grand public, des élus et de l’ensemble des acteurs des territoires, sur la richesse piscicole et astacicole de la région ainsi qu’aux menaces auxquelles ce patrimoine est aujourd’hui soumis.

         En parallèle, la mise à jour des ZNIEFF (Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique) vient compléter les analyses et, établit un état des lieux complémentaire et précis des connaissances de nos milieux. Ces résultats visent, dans un second temps à identifier les priorités de conservation et à fournir les éléments nécessaires pour orienter les politiques publiques et les stratégies d’actions. Ces listes fournissent des données factuelles afin d’inciter tous les acteurs de la région mais aussi des régions voisines à agir en vue de limiter le taux d’extinction des espèces.

 

Consulter tous les résultats des Listes Rouges Régionales « poissons et écrevisses »
+ les fiches par espèces : http://www.peche-auvergne-rhonealpes.fr/Consulter tous les résultats des Listes Rouges Régionales « poissons et écrevisses »
+ les fiches par espèces : http://www.peche-auvergne-rhonealpes.fr/

VOIR AUSSI