Énergie

L’approvisionnement électrique de la France en question

Le président directeur général d’EDF , Pierre Gadonneix a du rassurer. Il a affirmé qu’EDF avait déjà acheté les kilowatt heure nécessaires sur les marchés étrangers.


Le rapport rendu public par RTE il y a quelques jours montre en effet « une situation nettement moins favorable que les années précédentes. Le risque de rupture d’approvisionnement en électricité est néanmoins modéré, sauf en cas de froid intense et durable »


Réseau de Transport d’Electricité, a la charge l’équilibre du réseau entre la demande et l’offre d’électricité. Un excès d’électricité est en effet impossible à stocker. Un manque conduit des délestages, c’est-à-dire à des coupures. RTE réalise chaque année une étude prospective de l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité pour l’hiver à venir, sur l’ensemble de la France continentale. L’hiver est en effet caractérisé par de forts niveaux de la consommation électrique à certains moments de la journée, en périodes de températures basses. L’étude annuelle permet d’identifier les périodes de tension et explore les leviers à activer par les intervenants du marché de l’électricité et par RTE pour éviter toute rupture d’approvisionnement.



Consommation stable



Pour l’hiver 2009-2010, l’étude est basée sur des prévisions de consommation d’électricité relativement stables par rapport aux constats de l’hiver dernier 2008-2009. La pointe estimée est prévue à 83 500 MW la première semaine de janvier 2010, pour des températures conformes aux normales saisonnières.


Sur la base des éléments transmis par les producteurs fin octobre 2009, la disponibilité prévisionnelle du parc de production français ( majoritairement EDF et ses centrales nucléaires) est en très net retrait par rapport à l’hiver dernier sur les mois de novembre à janvier. L’arrivée de nouvelles centrales principalement éoliennes et thermiques à flamme ne compense pas la baisse conjoncturelle très prononcée de la disponibilité du parc de production français. La situation prévisionnelle de novembre 2009 à fin janvier 2010 est nettement moins favorable que les années précédentes.



Importations possibles dès mi-novembre



Pour des températures proches des normales saisonnières, des importations pourraient être nécessaires de mi-novembre 2009 à fin janvier 2010 pour couvrir la consommation et satisfaire le critère technique de marge de sécurité retenu par RTE. Les fournisseurs devraient alors avoir recours aux marchés européens, en complément de l’activation des effacements de consommation dont ils disposent dans leur portefeuille de clients. En effet certains clients souscrivent des contrats dans lesquels ils s’engagent à accepter des coupures aux moments les plus critiques pour le réseau. Le niveau d’importation estimé pourrait ainsi être de l’ordre de 4 000 MW de novembre 2009 à janvier 2010



En cas de vague de froid intense et durable, les marges prévisionnelles se réduiront du fait de la forte dépendance du niveau de la consommation électrique aux températures. Le chauffage électrique a en effet un poids encore important dans le parc immobilier français. Avec des températures de 7 à 8°C durablement sous les normales saisonnières, le niveau d’importations pourrait atteindre la limite technique acceptable par le réseau français.



Dans une telle situation, les fournisseurs du marché français pourraient mettre en œuvre des effacements supplémentaires de la consommation. Si nécessaire, RTE devra faire appel à des moyens exceptionnels et à des actions de sauvegarde : baisse de tension de 5 %, délestage de consommation en dernier recours. RTE prévient que toute baisse supplémentaire de la disponibilité du parc de production augmenterait le risque de rupture d’approvisionnement en électricité en cas de vague de froid.


Dans ce contexte l’entreprise rappelle que tout geste d’économie a son intérêt, surtout dans les moments critiques.


michel.deprost@enviscope.com


Pour suivre en temps réel la production et la consommation d’électricité en France:


http://www.rte-france.com/htm/fr/accueil/courbe.jsp





VOIR AUSSI