Environnement

Energie: Les industries électro-intensives veulent être incluses dans la loi

Le groupe de réflexion de représentants d’industries électro-intensives sera auditionné ce mercredi 9 juillet au Sénat. Le groupe demande un tarif de l’électricité permettant aux entreprises d’investir pour mieux gérer leur consommation.
Olivier BAUD, Président d’Energy Pool, entreprise installée sur la technopole d’ Savoie Technolac, associé à plusieurs industriels électro-intensifs sous forme de think tank, a entrepris il y a un an une démarche auprès des décideurs politiques auprès de la présidence de la République, du Premier ministre, des ministères en charge de l’énergie et de l’industrie pour inclure dans la loi de transition énergétique une disposition permettant aux industriels gros consommateurs de se moderniser en leur proposant un tarif d’électricité proche de 30 €/MWh.

Ce prix est sensiblement inférieur au prix du marché. Ce tarif serait possible en utilisant les excédents à venir du mix français et en acceptant la condition d’une modulation de consommation l’hiver. La démarche serait bénéficiaire pour tous les acteurs, mais elle serait porteuse de plus de 100 000 emplois, selon les porteurs de l’idée. Trois commissions parlementaires vont auditer le groupe think tank en séance publique au Sénat le mercredi 9 juillet à 10h. Olivier BAUD,ancien Président Aluminium Pechiney,

VOIR AUSSI