Science

Lyon : les deux ENS deviennent l’Ecole Normale Supérieure de Lyon

Le 1er janvier 2010 l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, résultant de la fusion des deux Ecoles Normales Supérieures actuelle, l’Ecole Normale Supérieure de Sciences et l’Ecole Normale Supérieur de Lettres et de Sciences Humaines.


Le nouvel établissement est « bâti autour de deux objectifs majeurs : l’interdisciplinarité et l’internationalisation» rappellent dans un éditorial commun, Jacques SAMARUT, Directeur de l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, Olivier FARON, Directeur de l’Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines. L’ENS (Sciences) dispense un enseignement et abrite des laboratoires de recherches très avancés dans les domaines de la biologie, de la physique, de la génétique, des sciences de la Terre, et elle abrite une pépinière d’entreprises. L’ENSLSH compte des laboratoires dans les domaines de la géographie, de la littérature, de l’histoire, de l’économie, de la sociologie. Les écoles installées toutes deux dans le quartier de Gerland ont noué depuis plusieurs années de relations à plusieurs niveaux, en particulier au niveau des étudiants.


Le premier objectif de la fusion, rappellent les deux directeurs, sera « de croiser et d’enrichir mutuellement sciences humaines et sociales et sciences exactes. Les évolutions de la science et de la société génèrent de nouveaux fronts de la connaissance qui doivent être abordés de façon prospective, en proposant formations et recherches aux interfaces»
Le « deuxième objectif, sera le renforcement de la présence au niveau du site de Lyon, mais aussi en France et à l’étranger. Renforcer le rayonnement international, et en premier lieu européen, suppose d’élargir les contours des activités menées»


La future ENS conservera les spécificités des écoles : « un concours de recrutement particulièrement exigeant, une formation à la recherche reposant sur un tutorat opérationnel et une immersion dans les laboratoires, un très haut niveau de préparation aux concours de recrutement d’enseignants» L’ENS continuera à participer à la formation des cadres supérieurs de l’administration, de la culture et du monde socio-économique.

VOIR AUSSI