Risques sanitaires

Environnement cancer : SIGEXPO dresse la géographie des expositions

L’étude SIGEXPO réalisée par le CLARA en Rhône-Alpes a permis de mettre au point un Système d’information géographique pour mieux comprendre les relations entre environnement et cancer.

Penser que l’environnement est un facteur d’apparition du cancer est un point. Etablir les liens formels est une autre affaire.  Il faut pour comprendre ces liens, réunir des informations sur diverses strates de données. Il faut étudier les utilisations de pesticides d’une manière fine, parcelle par parcelle. Il faut étudier les lieux de vie, les domiciles, pour connaitre l’exposition permanente des personnes. Il faut enfin voir comment les pesticides sont déplacés entre les lieux d’utilisation et les lieux d’habitation.  Les conditions de relief, des rideaux de végétation, les vents dominent jouent un rôle évident.

L’étude SIGEXPO (Système d’Information Géographique sur l’EXposition) a été lancée en 2012 par le CLARA avec le soutien du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Des études géographiques ont déjà été réalisées aux États-Unis, mais SIGEXPO est la plus importante étude réalisée à ce jour en France,  au niveau du nombre de composés chimiques étudiés et au niveau du nombre de foyers pris en compte. Les prélèvements de poussières domestiques ont permis de recueillir les pesticides en suspension dans l’air qui se déposent et s’accumulent avec la poussière.

L’étude a mis en valeur les poids respectifs des pesticides à usages agricoles et celui des pesticides à usage domestique. Elle a permis de mettre au point un modèle géographique adapté aux conditions françaises.  La France est le premier consommateur de pesticides en Europe, avec 60 000 consommées chaque année. Mais cette consommation annuelle, doit être mise en rapport avec les surfaces agricoles, qui sont aussi les plus importantes. Premier producteur agricole la France peut être logiquement un consommateur important. Il faut aussi adapter le modèle aux types de molécules recherchées, aux cultures protégées.

michel.deprost@enviscope.com

 

VOIR AUSSI