Risques de mouvement de terrain à Perrier (63) : des mesures à justifier, selon l’Autorité environnementale


L’Autorité environnementale du Conseil général de l’Environnement et du Développement durable a rendu le 30 avril un avis mitigé concernant l’élaboration du plan de prévention des risques naturels de mouvements de terrain (PPRNmvt) de Perrier, saluant le fond et soulevant des problèmes de forme, ainsi que l'absence d'évaluation des impacts potentiels du plan sur l'urbanisation.

Située dans le Puy-de-Dôme et contiguë à la commune d’Issoire, la commune de Perrier présente, du fait de sa configuration géomorphologique, des risques de chutes de blocs et de masses rocheuses, ainsi que de mouvements de terrain depuis le coteau vers certaines zones du village, en particulier dans le secteur dit « des grottes ».

Selon l’Autorité Environnementale, le plan de prévention des risques naturels de mouvements de terrain présenté par la direction départementale des territoires du Puy-de-Dôme est, d’une manière générale, « bien construit et bien documenté » et « appréhende de manière pertinente les différents impacts directs du projet liés aux travaux prévus, en particulier sur les milieux naturels ». Cependant, dans son règlement, le projet de PPRNmvt ne reprend pas entièrement les conclusions du rapport d’incidence, et liste parmi les techniques de sécurisation qui peuvent être mises en œuvre un certain nombre de travaux lourds, comme des renforcements de cavités.

L’Autorité Environnementale recommande donc de justifier les raisons conduisant à retenir dans le règlement du PPRNmvt ces techniques de prévention, de protection et de sauvegarde, quitte à ce que cela nécessite une actualisation du rapport environnemental. L’Ae recommande également d’évaluer les impacts potentiels de l’élaboration du plan sur l’évolution de l’urbanisation à l’échelle de la commune et des communes riveraines, puis d’évaluer les impacts environnementaux potentiels d’une telle urbanisation induite.





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les perturbateurs endocriniens en cause dans le déclin mondial des amphibiens

Un déclin des populations d’amphibiens est observé au niveau mondial depuis les années 80. La pollution des zones humides par les perturbateurs endocriniens était suspectée  mais jamais démontrée.  En réalisant l’exposition contrôlée d’un modèle d’amphibien à des concentrations environnementales de perturbateurs endocriniens, un consortium français conduit par des chercheurs de l’Université Grenoble Alpes et du […]


Auvergne-Rhône-Alpes : le moustique tigre présent dans 8 départements sur 12

Le moustique tigre s’est développé de manière significative et continue depuis 2004, et est désormais présent dans 42 départements français, dont 8 des 12 de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Installé depuis de nombreuses années dans les territoires ultra-marins, notamment à la Réunion où il est actuellement à l’origine d’une épidémie de dengue, le moustique tigre (Aedes […]


Risques de mouvement de terrain à Perrier (63) : des mesures à justifier, selon l’Autorité environnementale

L’Autorité environnementale du Conseil général de l’Environnement et du Développement durable a rendu le 30 avril un avis mitigé concernant l’élaboration du plan de prévention des risques naturels de mouvements de terrain (PPRNmvt) de Perrier, saluant le fond et soulevant des problèmes de forme, ainsi que l’absence d’évaluation des impacts potentiels du plan sur l’urbanisation. […]


Un quart des papillons de jour menacés d’extinction en Rhône-Alpes

Avec près de 88% des espèces de papillons diurnes présents en France, l’ancienne région Rhône-Alpes est le territoire le plus diversifié de l’Hexagone. Pourtant, un quart des espèces de Rhopalocères et de Zygènes sont quasi menacées de disparition.


Qualité de l’air : Hulot à Grenoble pour présenter les feuilles de routes locales

En déplacement à Grenoble, en Auvergne Rhône-Alpes l’une des régions françaises les plus polluées, Nicolas Hulot  a salué les mobilisations locales pour apporter des solutions opérationnelles. Lyon, Grenoble, Saint-Etienne, Vallée de l’Arve et Vallée du Rhône, cinq des 14 zones les plus polluées de France se trouvent en Auvergne Rhône-Alpes.


Les plantes génétiquement modifiées sans impact sur les abeilles

Agnès Ricroch, chercheuse à AgroParisTech, Université Paris Sud, Marcel Kuntz (CNRS, Grenoble ) et plusieurs collaborateurs publient l’analyse la plus exhaustive des études scientifiques sur l’impact des cultures OGM sur les abeilles domestiques. Apis mellifera, l’abeille domestique,  joue un rôle important dans la pollinisation de nombreuses plantes. Lors de leur butinage, les abeilles sont susceptibles […]


Pollution de l’air : le Gouvernement accélère

La France vient de transmettre à la Commission européenne les principaux éléments de son plan d’action qui vise à garantir un air respirable pour tous. Le 30 janvier Nicolas Hulot a présenté à la Commission européenne les nouvelles mesures pour lutter contre la pollution de l’air, lors d’une réunion des ministres de l’environnement des pays […]


Pollinisateurs, plastiques polluants, molécules de substitution : la Fondation Rovaltain se mobilise

Wilfried Sanchez, directeur de la Fondation scientifique de Rovaltain, précise les axes d’action de la fondation : disparition des pollinisateurs, pollution par les plastiques, et molécules de substitution.  La Fondation ne finance pas la recherche en toxicologie ou en écotoxicologie.  Quel est son rôle et quelles sont ses ressources ? La Fondation est une structure d’interface […]


Transparence : Bayer publie les données de ses produits phytosanitaires

Bayer annonce  la mise à disposition à travers un site web dédié de résumés d’études traitant de la sécurité des produits de protection des plantes du groupe. Bayer a lance le 6 décembre son nouveau site web « transparence » (https://cropscience-transparency.bayer.com/) destiné à donner accès aux données scientifiques utilisées par les autorités pour évaluer la […]


Dastri : 74% des déchets de soins à risques infectieux collectés en Auvergne Rhône-Alpes

DASTRI, éco-organisme à vocation sanitaire, dévoile le taux de collecte des DASRI perforants (déchets d’activités de soins à risques infectieux) en Auvergne-Rhône-Alpes qui s’établit à 74 % au troisième trimestre 2017, un niveau qui doit progresser.


Jean-François Ghiglione ( CNRS) à la conférence internationale sur l’écotoxicologie microbienne

Jean-François Ghiglione, CNRS, à la Conférence internationale sur l’écotoxicologie microbienne from Enviscope on Vimeo.


Philippe Garrigues, président de la Fondation Rovaltain

Philippe Garrigues, président de la Fondation Scientifique Rovaltain from Enviscope on Vimeo.


La Banque Européenne d’Investissements finance le développement d’AMOEBA

La Banque européenne d’investissement (BEI) accorde une ligne de financement de 20 millions d’euros à Amoéba pour révolutionner le traitement des eaux.


Moustiques : les larves préparent la transmission des virus

L’exposition à différentes bactéries des larves de moustiques se répercute sur l’aptitude de ces derniers à devenir vecteurs d’arbovirus. Cette première preuve empirique que le microbiote larvaire influence l’aptitude d’un moustique à transmettre des pathogènes humains ouvre la voie de nouveaux moyens de contrôle.


Le mercure contamine la chaine alimentaire par le phytoplancton

Des chercheuses de l’Université de Genève ont  montré comment le mercure présent dans l’eau peut être absorbé par le phytoplancton, premier maillon d’une chaine alimentaire au bout de laquelle peut se trouver l’homme. Une recherche à découvrir dans Scientific Reports.