Mobilité

Europe Ecologie les Verts opposé à l’Anneau des Sciences proposent un développement des transports en commun

les conclusions du rapport du comité 21. Je le cite : « les éléments d’analyse fournis à la commission ne permettent pas de conclure qu’un grand contournement par l’ouest ou l’est apporteraient une réponse définitive au problème de saturation en raison du faible trafic qui pourrait se reporter ». Et de conclure : « le grand contournement est classé en seconde priorité ».

Pour Béatrice Vessiller un ” rapport parlementaire n’est pas encore une décision ministérielle. Toutefois, il semble peu sérieux de nous faire délibérer sur la poursuite du projet Ads « dont la réalisation reste conditionnée à la décision de l’Etat d’un grand contournement d l’agglomération lyonnaise » !”   L’élu EELV a demandé le retait du rapport, soit vous lancez des études sur des projets à engager pour améliorer les déplacements dans l’ouest, en l’absence de grand contournement et d’Anneau des Sciences.

Pour Europe Ecologie les Verts, il faut revenir aux échange du débat public et à l’expertise indépendante de TTK a qui montré  la requalification partielle de l’axe autoroutier (en réfléchissant au report du trafic de transit sur les axes existants) et par un développement massif des transports collectifs. Le développement des modes doux, des services à la mobilité, de l’urbanisme autour des axes de TC doivent être développés. 

” Avec la fermeture temporaire du tunnel de la Croix-Rousse depuis plusieurs mois, les 50 000 véhicules/jour se sont reportés pour 20% sur la ligne D, sans amélioration massive de l’offre : donc imaginons comment, Monsieur le Président, avec une réduction (et non une fermeture de l’axe A6/A7) et un développement simultané des autres modes, on pourrait gérer la mobilité en réduisant les nuisances pour les riverains de l’autoroute et en réduisant globalement la pollution dans l’agglomération : et cela évidemment à échéance de quelques années seulement, et non pas dans 15 ou 17 ans ! ”

 suggestion de transport en site propre sur le RD342 ne figure pas dans le dossier du maître d’ouvrage, pas plus que des pistes du transport par câble…

Votre délibération insiste sur la stratégie multimodale de l’Anneau des Sciences : que de mots ! Dans le calendrier proposé, aucune indication sur la réalisation des projets de TC ! Certes, la décision appartient au Sytral, nous le savons bien. Mais on voit bien là une incohérence due sans doute à un avancement bien moindre des réflexions sur les TC mais surtout à la séparation des compétences transport et voirie, dans 2 entités différentes : il serait heureux que la métropole répare cette incohérence en reprenant la compétence transport…Nous vous demandons donc quel calendrier est prévu pour les réalisations des TC.

L’ADS c’est 2,5 à 3 milliards d’euros, soit un remboursement d’emprunt par la future métropole de l’ordre de 120 à 150 M€/an, pour faire circuler 50 000 véhicules/jour. Mais 150M€ par an, c’est aussi aujourd’hui, ce que le Sytral perçoit pour transporter 1,4 million de voyageurs par jour !

Dans un contexte de finances publiques contraintes, comment choisir un projet à 3 milliards d’euros qui ne réduit pas l

Enfin, je conclurai par l’enquête d’opinion sur l’ADS que vous mentionnez dans le rapport : un peu plus d’honnêteté intellectuelle devrait conduire à préciser qu’il s’agit d’une enquê

VOIR AUSSI