Environnement

Les Rousses, en France et Villars, en Suisse premières stations Flocon Vert

Les deux premiers labels FLOCONS VERTS ont été décernés jeudi dans le cadre des assises du Développement durable en Montagne, aux stations des Rousses ( département du Jura, dans le Parc Naturel Régional du Haut Jura, France) et de Villars (Valais, Suisse) . Ces stations  ont été distinguées par leurs actions engagées depuis plusieurs années sur l’ensemble des thématiques du développement durable. Les politiques concertées et pionnières permettent aux deux stations de valider l’ensemble des 31 critères du label.

Le Flocon Vert aux Rousses reconnait par exemple :
– Energies locales : Chaufferie bois pour le pôle petite enfance
– ISO 14001 : Une société de gestion certifiée
– Déchets : Lutte contre le gaspillage

Le Flocon Vert à Villars, reconnait par exemple :
– Gouvernance : Table Verte, Label Eco Partenaire et Charte environnementale
– Energie : Loi sur les panneaux solaires
– Transport : Carte mobilité

Un label en projet depuis douze ans

L’idée d’un label dédié aux stations de montagne, comme “Le Pavillon Bleu” pour les communes et ports de plaisance, est étudiée par  Mountain Riders depuis sa création en 2001. L’association basée à Chambéry, membre du réseau d’associations partenaires de la Fondation Nicolas Hulot,  se mobilise depuis 12 ans pour accompagner citoyens et collectivités vers un tourisme de montagne plus responsable.

Depuis 2006, l’association édite l’Eco Guide recensant les initiatives positives des stations. Elle a lancé un défi de taille  en encourageant les stations engagées en décernant un label de développement durable aux villes et villages touristiques de montagne.

Le label, a mobilisé 70 structures expertes , pour définir le cahier des charges du label. Ce dernier retient 31 critères essentiels , répartis en huit thématiques : Gouvernance, transport, énergie, aménagement, échets, social, territoires.

Le classement repose sur la candidature volontaire des stations , le conseil municipal délibèrant pour candidater.La procédure démarre par une analyse réalisée par l’association , pour dresser un premier diagnostic environnemental et social. Un audit de terrain est ensuite réalisé par un cabinet indépendant. Enfin, le comité de labélisation , composé de la Fondation Nicolas Hulot, de la Fondation pour l’Education à l’Environnement en Europe et de Mountain Riders décerne le label sur la base des documents d’audit.

En savoir plus sur ces positives engagées par les stations lauréates

VOIR AUSSI