Actualités

Frédéric Fructus : L’industrie chimie de Rhône-Alpes doit rester compétitive

Frédéric Fructus : L’industrie chimie de Rhône-Alpes doit rester compétitive

Frédéric  FRUCTUS  a  été  élu  Président  de  l’Union des Industries chimiques Rhône‐Alpes et succède à Jean‐Louis MARTIN. La filière chimie en Rhône-Alpes, 25 000 emplois directs, mise sur l’innovation, l’énergie et les compétences pour rester compétitive.
Frédéric FRUCTUS, élu ce vendredi matin, président de l’Union des Industries chimique de Rhône-Alpes est Directeur du GIE OSIRIS à Roussillon Isère) qui fournit l’énergie et des services aux 15 entreprises de la Plateforme chimique. OSIRIS, qui emploie 276 salariés, a pour actionnaires les entreprises ADISSEO, BLUESTAR SILICONES, NOVAPEX, NOVACYL, SITA REKEM ET SOLVAY.

Frédéric FRUCTUS  connait bien la filière chimie, en particulier les relations de coopération  développées par les entreprises du secteur sur des plates formes, dans une logique d’écologie industrielle. “ La Chimie est un  secteur  dynamique, un  secteur qui s’adapte, qui innove, une industrie tournée vers l’avenir, en particulier dans notre région”.  

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI