Environnement

Fusion Auvergne Rhône-Alpes : l’Etat adapte ses méthodes de travail

Fusion Auvergne Rhône-Alpes : l’Etat adapte ses méthodes de travail

L'Etat a rationalisé son organisation dans le cadre de la création de la Région Auvergne Rhône-Alpes.

La création de la Région Auvergne Rhône-Alpes a été accompagnée par l'Etat d'une réorganisation et de fonctionnements nouveaux. Globalement, a expliqué ce mercredi le préfet de Région Michel Delpuech lors des voeux à la presse,  les effectifs des services régionaux de l'Etat (DREAL, DIRECCTE, Direction de l'alimentation, de l'agriculture de la Forêt notamment) ont été légèrement réduits. Quatre vingt trois équivalents temps plein ont été "perdus" par les directions régionales, sur un effectif de 3200 fonctionnaires .  Mille cinq cent postes ont été modifiés et autant de fonctionnaires réaffectés : 386  agents ont changé de fonction et 55 de lieux de travail. Les services régionaux de l'Etat n'ont pas été concentrés à Lyon et l'équilibre Clermont Ferrand Lyon a été respecté pour couvrir l'espace très vaste de 12 départements.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !