Environnement

Gaz et électricité : le comparateur de la Commission de Régulation à utiliser avec prudence

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) et le médiateur national de


l’énergie (MNE) ont rendu public le 5 novembre un comparateur de prix des offres de fourniture d’électricité et de gaz naturel.


L’utilisation de ce nouvel outil est simple. Il suffit d’entrer le code postal de sa commune, de choisir sa commune, de se munir d’une facture et d’indiquer sa consommation annuelle, en prix et en volume, puis de cliquer pour lancer la comparaison.


Le comparateur propose alors une liste de fournisseurs en indiquant la proportion d’électricité « verte », le prix de cette fourniture à l’année, avec et hors promotion. Le tableau rappelle aussi le régime des tarifs indiqués, si les prix sont libres ou s’ils font partie des tarifs réglementés, soumis à un contrôle qui évite leur dérapage.



Nous avons réalisé l’expérience. Le comparateur permet de constater rapidement que l’offre énergétique est variée, à la fois en termes de prix et d’origine de l’électricité. Le groupe GDF-Suez est ainsi en mesure de proposer via Gaz de France de l’électricité verte Alpenergie provenant d’électricité hydraulique grâce aux barrages de la Compagnie Nationale du Rhône. GEG (Gaz et Electricité de Grenoble peut ainsi vendre de l’électricité ( verte) à un consommateur de la région lyonnaise !


Le tableau apporte ses découvertes, ses surprises mais aussi des interrogations devant des offres apparemment alléchantes. Le consommateur doit aussi être prudent, quant à son propre approvisionnement (évolution du prix) mais aussi quant au système sous tendu par l’offre : quelle évolution des prix ? quels types d’investissements ? Quelles garanties pour l’avenir ?



Interrogation des collectivités concédantes



Ces interrogations sont aussi celle de la Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régies très impliquées dans la production et la distribution d’énergie. « Un comparateur d’offres, quel qu’il soit, conduit le plus souvent le consommateur à opter pour l’offre la moins chère à ses yeux. Il sera difficile au comparateur de la CRE et du MNE d’éviter cet écueil. En particulier, ce comparateur risque fort d’avoir pour effet d’inviter les consommateurs à


quitter les tarifs réglementés de vente pour des offres à 5 ou 10% moins chères… dans l’immédiat»


La Fédération rappelle qu’une enquête de la Direction de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes avait en 2007 pointé les défaillances des comparateurs d’offres. Les comparaisons étaient imprécises, non homogènes.


La FNCCR souligne que les offres indiquées dans le comparateur de la CRE sont renseignées par les fournisseurs eux-mêmes, ce que le comparateur indique d’ailleurs.



La FNCCR estime aussi que le « comparateur fragilise le service public de fourniture. La visibilité réservée aux avantages des tarifs réglementés de vente d’EDF et de GDF Suez risque d’être médiocre ». C’est effectivement ce qui est apparu lors de l’essai personnel auquel nous nous sommes livrés. La FNCCR redoute la place limitée réservée de faire aux offres


des Entreprises locales de distribution. « Alors que la réforme du marché de l’électricité est en cours, la FNCCR, représentant les collectivités locales organisatrices du service public de fourniture, s’interroge sur l’opportunité d’un tel outil. Garante du service public de fourniture, elle invite les consommateurs à bien réfléchir avant de céder au mirage à court terme du « meilleur prix », en abandonnant la stabilité des tarifs réglementés”



michel.deprost@enviscope.com



Pour découvrir le comparateur de la CRE: http://www.energie-info.fr/comparateur-offres-electricite-gaz-naturel/criteria.action?profil=particulier


VOIR AUSSI